Actualisé

SkiHoldener 3e après une manche à Killington

L'Américaine Mikaela Shiffrin tient la corde dans le slalom comptant pour la Coupe du monde.

Wendy Holdener sur la piste de Killington, dans le Vermont.

Wendy Holdener sur la piste de Killington, dans le Vermont.

Keystone/AP Photo/Charles Krupa

Wendy Holdener truste les podiums en slalom en ce début de saison. Deux semaines après sa 2e place à Levi, la Schwytzoise s'est classée 3e dimanche à Killington, où Mikaela Shiffrin a étendu sa domination.

C'est la neuvième fois que Wendy Holdener monte «sur la boîte» en Coupe du monde. Mais surtout, c'est la première fois qu'elle fête deux podiums de suite en slalom, preuve que la skieuse d'Unteriberg est en train de franchir un nouveau palier.

La Schwytzoise n'a pourtant pas livré deux manches immaculées à Killington. Mais sa volonté de toujours repartir à l'attaque, couplée à sa puissance, lui a permis de s'en sortir avec panache. Est-ce dire qu'elle pourra battre Mikaela Shiffrin lorsqu'elle alignera deux manches parfaites ? Ce n'est pas impossible, même si l'Américaine conserve toujours une bonne marge sur ses concurrentes. Dimanche dans le Vermont, devant une foule considérable venue la soutenir, elle s'est ainsi imposée avec 73 centièmes d'avance sur la Slovaque Veronika Velez Zuzulova et 86 centièmes sur Wendy Holdener.

Du coup, cela fait désormais 10 victoires de suite en Coupe du monde en slalom pour Mikaela Shiffrin, et même 13 si l'on ajoute les championnats du monde et des Etats-Unis. Cela ne constitue toutefois pas un record: Vreni Schneider avait gagné 12 slaloms d'affilée en Coupe du monde entre 1988 et 1990.

Toujours au rayon statistiques, le prodige du Colorado compte dorénavant 21 victoires en slalom en Coupe du monde. De quoi passer au 3e rang des skieuses les plus prolifiques de l'histoire dans cette discipline, ex aequo avec Erika Hess. Elle reste toujours derrière Vreni Schneider (34 succès) et Marlies Schild (35), mais au rythme où elle va, et à 21 ans seulement, Mikaela Shiffrin va exploser tous les records.

Denise Feierabend gagne une manche

Du côté des autres Suissesses en lice dimanche à Killington, Denise Feierabend s'est distinguée en signant le... meilleur chrono de la seconde manche, synonyme de 23e place finale. Un résultat inespéré pour l'Obwaldienne, elle qui ne s'était pas qualifiée pour le deuxième tracé avant d'être repêchée après la disqualification d'une concurrente.

Déception en revanche pour Michelle Gisin, qui visait mieux que son 19e rang, et pour Mélanie Meillard, éliminée comme la veille en géant sur le second tracé.

Au classement général de la Coupe du monde, Mikaela Shiffrin mène confortablement, forte de ses deux victoires en slalom et de deux sorties solides en géant (2e et 5e). L'Américaine compte notamment 225 points d'avance sur la tenante du titre, Lara Gut. La Tessinoise aura toutefois l'occasion de combler son retard la semaine prochaine à Lake Louise, à l'occasion des premières épreuves de vitesse avec deux descentes et un super-G.

Lara Gut sortie en géant

Pour ce qui est de Killington, Lara Gut n'en gardera pas un souvenir impérissable. Cinq semaines après une entrée triomphale dans la saison à Sölden, la Tessinoise n'a pas connu la même réussite samedi en géant dans le Vermont. Après une excellente mise en action - elle était en tête au premier temps intermédiaire -, la Tessinoise s'est fait surprendre par un «trou» sur une piste au revêtement très mou. Déséquilibrée, elle a évité la chute, mais elle n'est pas parvenue à se rétablir à temps pour passer la porte suivante.

Ce géant est revenu à la Française Tessa Worley, qui a renoué avec la victoire après trois ans de disette, due à une grave blessure à un genou. La skieuse du Grand Bornand a facilement devancé la Norvégienne Nina Loeseth (à 0''80), tandis que la meilleure représentante helvétique, Simone Wild, a pris une encourageante 15e place. (nxp/ats/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!