Actualisé 29.02.2012 à 13:17

Lac de Bienne

Homicide par négligence pour le navigateur

A l'issue d'une vaste enquête, le conducteur d'une embarcation, auteur en avril 2011 d'une collision avec un autre bateau sur le lac de Bienne, a été reconnu coupable d'homicide par négligence et d'infraction à la loi sur la navigation.

Le jugement est définitif, ont communiqué mercredi conjointement le Ministère public régional Jura bernois-Seeland et la police cantonale bernoise, après «une enquête de grande envergure».

Le navigateur fautif n'avait pas prêté assez attention aux autres embarcations situées sur son passage, et notamment le bateau plus petit de la future victime, caché par le sien. Les deux bateaux étaient entrés en collision à quelques centaines de mètres de l'entrée du port de Cerlier (BE), à l'extrémité ouest du lac.

La collision a été frontale, avant que la plus grande des deux embarcations ne passe par-dessus la plus petite. L'enquête a aussi révélé que le navigateur condamné n'avait pas respecté la vitesse maximale autorisée de 35 km/h dans une zone portuaire. La victime avait succombé en dépit de tentatives de réanimation.

Le condamné devra s'acquitter d'une peine pécuniaire avec sursis sur deux ans de 7200 francs, ainsi que d'une autre peine pécuniaire sans sursis de 2300 francs.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!