Afrique du Sud: Hommage au capitaine des «Bafana Bafana»
Actualisé

Afrique du SudHommage au capitaine des «Bafana Bafana»

L'Afrique du Sud a rendu hommage jeudi, lors d'une cérémonie à Johannesburg, au gardien de son équipe nationale de football Senzo Meyiwa. Il avait été abattu dimanche par des cambrioleurs.

Des milliers de fans vêtus aux couleurs de l'équipe des «Bafana Bafana» («les gars, ndlr) ont acclamé la mémoire du gardien de 27 ans. Criant à tout rompre «Senzo Meyiwa, il n'y a personne comme toi», oubliant les rivalités de clubs, unis dans un bruyant hommage, ils ont chanté et dansé au son des vuvuzelas, dans la tradition sud-africaine.

La foule s'est tue pendant l'hymne national et l'émotion était palpable lorsque deux prélats catholique et anglican ont prodigué des paroles de réconfort. «L'amour est plus fort que la mort», a déclaré l'un d'eux.

Plus de 17'000 personnes ont été victimes d'homicides l'an dernier en Afrique du Sud, mais la personnalité de Meyiwa, tué alors qu'il passait son dimanche chez sa petite amie dans la grande banlieue de Johannesburg, a bouleversé le pays.

Ses agresseurs se sont enfuis en emportant un téléphone portable. Ils n'ont toujours pas été retrouvés, malgré une forte récompense promise par la police. (ats)

Ton opinion