Australie: Hommage aux victimes dans tout le pays
Actualisé

AustralieHommage aux victimes dans tout le pays

Des cérémonies en mémoire des 181 victimes des pires incendies de l'histoire de l'Australie se sont tenues dimanche dans l'ensemble du pays.

Au même moment, des milliers de pompiers luttaient encore contre huit feux progressant dans l'Etat de Victoria (sud-est).

"Ces incendies ne sont pas encore maîtrisés mais ils ne menacent aucune communauté", a indiqué Lee Miezis, porte-parole du département du Développement de l'Etat de Victoria.

"Il y a encore un long et difficile travail pour contrôler ces feux, en particulier dans les zones escarpées autour de Melbourne", a-t-il ajouté.

Même si des températures en baisse et un vent qui s'est apaisé contribuent à aider les pompiers à lutter contre les flammes, il faudra des semaines pour en venir entièrement à bout, selon les secours. Quelque 4300 pompiers étaient encore à pied d'oeuvre dimanche.

Aide à la reconstruction

Si le pays entier a tenu à rendre hommage aux victimes du feu, il n'a pas manqué de saluer l'engagement des pompiers volontaires.

"Vous vous êtes mis au service de votre communauté", a applaudi le Premier ministre Kevin Rudd, lors d'une cérémonie à Wandong, ville de l'Etat de Victoria particulièrement touchée par les flammes. En symbole de souvenir et de renouveau, il a ensuite déposé des feuilles d'eucalyptus sur un bol d'eau.

"Nous voulons être à vos côtés à chaque instant de votre parcours", a-t-il promis aux survivants. Il a assuré que l'Etat fédéral allait aider à la reconstruction alors que des milliers de personnes sont sans abri.

Pompiers américains

Les incendies ont déjà détruit plus de 1800 habitations et 450.000 hectares de brousse ou forêts. Ils ont fait au moins 181 morts mais le bilan pourrait dépasser les 200 morts à mesure que les secours dégagent les zones sinistrées.

Dans la nuit, deux pompiers de l'Etat voisin de Nouvelles Galles du Sud ont été blessés par la chute d'un arbre et hospitalisés à Melbourne. Leur vie n'est toutefois pas en danger, a précisé M. Miezis.

Des pompiers américains sont arrivés sur le terrain pour aider leurs collègues australiens et néo-zélandais qui luttent depuis près de deux semaines contre les flammes.

Ligne électrique en cause

Par ailleurs, des sinistrés ont engagé des poursuites, dans le cadre d'une action collective ("class action") contre une compagnie électrique, SP Ausnet, filiale de la compagnie Singapore Power Group, et contre le gouvernement provincial.

Les plaignants assurent que la chute d'une ligne électrique est à l'origine d'un incendie dans la région de Kinglake, au nord de Melbourne, a rapporté la presse. Le sinistre avait causé la mort d'une centaine de personnes.

La police, qui enquête sur l'origine du drame, a saisi un câble tombé à terre, a précisé le journal "The Age".

"Pour le moment, nous ne pouvons pas confirmer comment le feu a débuté. Je sais qu'une action judiciaire a été engagée mais nous enquêtons encore", a indiqué le préfet de police de l'Etat de Victoria, Christine Nixon.

Vendredi, un homme soupçonné d'être à l'origine d'un incendie qui a tué 21 personnes a été inculpé d'incendie volontaire ayant entraîné la mort. Il doit comparaître lundi devant un tribunal de Melbourne. (ats)

Ton opinion