Actualisé 05.07.2014 à 10:58

Mondial 2014

Hommages et polémique après le forfait de Neymar

Choc au Brésil: l'enfant du pays ne rejouera plus durant cette Coupe du monde. Usain Bolt, LeBron James ou Dilma Rousseff: sportifs et célébrités s'émeuvent de l'incident.

de
ads

87e minute à Fortalezza, hier soir. Le Brésil souffre, mais tient son os: plus que quelques minutes à tenir et la demi-finale contre l'Allemagne deviendra réalité. Puis, c'est le choc: engagé dans un duel avec le Colombien Zuniga, Neymar est heurté dans le dos par le genou de son adversaire. Evacué sur une civière, le Brésilien sera très vite fixé: vertèbre fracturée, Mondial terminé.

L'arbitre espagnol Carlos Velasco n'a pas sévi contre l'auteur de la faute. Galvão Bueno, commentateur star de la TV brésilienne, s'enflamme: «C'est un crime!» De leur côté, sitôt la qualification pour la demi-finale en poche, les fans de la Seleçao accourent devant l'hôpital où est soignée leur idole pour témoigner de leur soutien avec des chants. Rien à faire: le médecin de l'équipe est catégorique: «Il ne s'agit pas d'une blessure très sérieuse, mais Neymar ne pourra pas rejouer avant quelques semaines».

WOW: If Juan Zuniga had kneed Neymar an inch higher, he could have potentially paralysed him. Shocking challenge! pic.twitter.com/ScZaFLR8Eo- BBC Sporf (@BBCSporf) 5 Juillet 2014

Ce matin, toute la planète footballistique (et pas seulement!) ne parle que de ce fait de jeu, qui va priver la Seleçao de son numéro 10 et joyau pour le choc contre la Mannschaft, dans quatre jours. Alors que la FIFA a ouvert une enquête, tour d'horizon des principales réactions.

Zuniga (Colombie), auteur de la faute: «C'est une action normale. J'ai essayé de lui prendre le ballon, mon but n'était évidemment pas de le blesser. J'étais simplement en train de défendre mon maillot, mon pays. Je ne pensais pas lui avoir fracturé une vertèbre. Neymar est un grand talent brésilien et mondial.»

Julio Cesar, gardien du Brésil: «Savoir qu'il ne jouera plus ici est un crève-coeur. Tout le monde sait à quel point il voulait briller ici et remplir de joie le peuple brésilien. C'est dur de trouver les mots... Je ne peux pas imaginer qu'il ne sera pas là mardi prochain. Je vais vite aller le voir pour le réconforter».

LeBron James, superstar du basket: «Je viens de voir les nouvelles concernant Neymar, et je suis énervé. Quel joueur! Récupère vite!»

Dilma Rousseff, présidente du Brésil: «Comme tous les Brésiliens, tout mon soutien est avec Neymar!»

Todo nosso apoio a @neymarjr! #ForçaNeymar- Dilma Rousseff (@dilmabr) 5 Juillet 2014

Usain Bolt, sprinteur jamaïcain: «Remets-toi vite!»

Sad hearing the news @neymarjr ..Have a speedy recovery- Usain St. Leo Bolt (@usainbolt) 5 Juillet 2014

Même en Allemagne, personne ne se réjouit du forfait de Neymar:

Mesut Özil, milieu de la Mannschaft: «Neymar, je ne suis pas satisfait. Bon rétablissement»

Neymar, i am unhappy. get well soon.- Mesut Özil (@MesutOzil1088) 5 Juillet 2014

Lukas Podolski, attaquant allemand:« Satisfait de notre victoire. Je me réjouis d'affronter le Brésil. Mais triste pour Neymar. Remets-toi vite»

Mehmet Scholl, ex-international allemand: «On ne peut pas tolérer ce genre de geste, avec le genou en avant. Il faut protéger les joueurs de petite taille, sinon nous avons un gros problème. Ce n'est plus le même sport!»

Enfin, les joueurs brésiliens entre colère et espoir:

Hulk: «C'est chaque fois la même chose. Les adversaires enchaînent faute sur faute contre Neymar. Les arbitres doivent enfin sévir pour éviter ça!»

Fernandinho: «C'est une énorme perte pour nous. Nous devons faire front collectivement et devenir plus forts sans notre meilleur joueur. Nous allons essayer de gagner le trophée pour lui».

Zuniga menacé de mort

Auteur de la faute ayant blessé Neymar, le joueur colombien est l'ennemi public numéro 1 au Brésil ce matin. Via Twitter, il a reçu de nombreuses menaces de mort et insultes.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!