Vaud: Homosexuels unis par l'Église protestante
Actualisé

VaudHomosexuels unis par l'Église protestante

Le Synode de l'Église protestante vaudoise a adopté samedi sa nouvelle réglementation pour la célébration de l'union d'un couple de même sexe.

Larry Lennox-Choate et Daniel Lennox-Choate sont les premiers hommes à se marier dans une église à West Point, New York, en 2012.

Larry Lennox-Choate et Daniel Lennox-Choate sont les premiers hommes à se marier dans une église à West Point, New York, en 2012.

Contrairement au mariage, le rite ne comporte pas de bénédiction. Il entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Destiné aux partenaires enregistrés, le rite a lieu au cours d'un culte célébré dans une église réformée, au choix des partenaires. Le nouveau règlement a été adopté en troisième lecture par 55 voix contre 3 et sept abstentions.

Le rite prévoit différents éléments liturgiques, tels que lecture biblique et prédication, accueil des personnes unies, rappel du lien de partenariat et prière. Les débats se sont attardés le plus longuement sur le souci d'écouter les craintes des opposants et de maintenir l'unité de l'Église, souligne samedi un communiqué diffusé par le Synode.

Il précise aussi que «le ministre chargé de la célébration veillera à pondérer les éléments symboliques de manière éviter la confusion avec une bénédiction de mariage». Le Synode a également confirmé la clause de conscience stipulant qu'aucun ministre ne peut être tenu de présider une telle célébration «si ses convictions théologiques l'en empêchent». L'Eglise protestante vaudoise a accepté il y a une année d'entrer en matière et de créer un acte liturgique pour les couples en partenariat enregistré. Elle devenait ainsi la dixième en Suisse et la première exclusivement francophone à proposer un rite aux couples de même sexe. (ats)

Ton opinion