Formule 1: Honda cède son écurie de Formule 1 à Ross Brawn
Actualisé

Formule 1Honda cède son écurie de Formule 1 à Ross Brawn

L'écurie de F1 Honda a été reprise in extremis par le Britannique Ross Brawn.

Elle s'alignera dans le championnat du monde avec Jenson Button et Rubens Barrichello, les deux pilotes qui couraient sous les couleurs du constructeur japonais la saison dernière.

Les monoplaces Brawn GP, dont le nom doit encore être validé par la Fédération internationale (FIA), seront équipées d'un moteur Mercedes en vertu d'un accord conclu avec l'écurie McLaren. Aucun détail financier n'a été communiqué.

Ross Brawn, qui a connu la gloire chez Ferrari à l'époque de Michael Schumacher, était la saison dernière directeur technique de Honda. «Ces derniers mois ont été une mise à l'épreuve extrême pour l'équipe mais l'annonce d'aujourd'hui est une conclusion très heureuse aux efforts acharnés qui ont été produits pour garantir son avenir», souligne-t-il dans un communiqué.

Baisse de salaire

Confronté à la crise économique et à la chute du marché de l'automobile, le constructeur japonais avait décidé début décembre de se retirer de la F1. Nick Fry, qui présidait la filiale Honda Racing, reste. Mais l'écurie, dont le siège est à Brackley, en Grande-Bretagne, devrait engager un plan de restructuration et licencier un nombre considérable de ses 700 employés actuels.

La nouvelle saison de F1 débutera le 29 mars en Australie. Avec la reprise de Honda par Brawn, le plateau comportera dix écuries, une de moins qu'en 2008 (Super Aguri n'a pas survécu à l'intersaison).

Ce développement sauve aussi les carrières de Rubens Barrichello et Jenson Button, qui cumulent à eux deux 423 Grands Prix, dont 270 pour le vétéran brésilien. A 36 ans, ce dernier aurait sans doute dû renoncer à la F1 si aucun projet de reprise n'avait abouti. Button s'apprêtait lui à une année blanche, les autres écuries ayant bouclé leurs recrutements. Selon les médias britanniques, Button aurait consenti à une baisse substantielle de son salaire dans le cadre du plan de reprise. (ats)

Ton opinion