Salaires impayés: Hôpital neuchâtelois va casquer
Actualisé

Salaires impayésHôpital neuchâtelois va casquer

La justice a donné raison à des employés d'Hôpital neuchâtelois, concernant des arriérés de salaires. Les montants se chiffrent en millions.

par
cbx

Les employés d'Hôpital neuchâtelois auront bien droit à leurs arriérés de salaires, selon RTN. La Cour de droit public, saisie en 2009, a rendu son jugement. Elle estime que l'établissement devra reconnaître leur ancienneté dans la grille salariale, et ce avec effet rétroactif.

En 2005, une nouvelle Convention collective de travail, la CCT 21, avait été acceptée et favorisait les nouveaux arrivants aux anciens. Ceux-ci avaient décidé de réagir en saisissant la justice.

Les sommes en jeu sont importantes. Selon un article de «20 minutes», on parlait déjà, en février 2011, de quelque 15 millions de francs. Gisèle Ory, conseillère d'Etat neuchâteloise en charge de la Santé, estimait à l'époque que «cela grèverait le budget déjà tendu» de l'établissement.

Cette décision pourrait faire jurisprudence auprès de tout le personnel affilié à cette CCT et concerner le personnel des homes subventionnés et des soins à domicile.

Ton opinion