Hoshi veut avoir le choix d’avoir un enfant ou pas
Publié

ParisHoshi: «Je veux avoir le choix d’avoir un enfant ou pas»

En couple depuis des années avec sa copine, la chanteuse de 24 ans n’exclut pas l’idée de devenir maman.

La chanteuse Hoshi a de la chance dans sa vie amoureuse et professionnelle.

La chanteuse Hoshi a de la chance dans sa vie amoureuse et professionnelle.

Instagram

Hoshi cartonne toujours autant dans la musique. Son nouvel album «Étoile flippante», version maximisée de son deuxième opus «Sommeil levant», avec 13 chansons inédites, sort le 18 juin 2021. Côté privé, la chanteuse de 24 ans est aussi chanceuse. En couple avec sa compagne, Gia, qui est aussi sa manageuse, Hoshi, de son vrai nom Mathilde Gerner, vit un bonheur total. «Mon cœur est complètement pris par Gia. J’en parle un peu sur mes réseaux. Je l’ai rencontrée il y a quatre ans, et on ne s’est jamais quittées», confie la Française dans «Têtu».

Envisage-t-elle un jour de fonder une famille avec sa chérie? «Je ne suis pas encore fixée sur cette question-là. Je ne ressens pas non plus de pression, mais je veux en tout cas avoir le choix d’avoir un enfant ou pas. S'il peut être conçu en France, c’est encore mieux, car j’aime mon pays (ndlr: Hoshi soutient la procréation médicalement assistée pour toutes).»

L’interprète d’«Amour Censure», qui avait été victime d’homophobie sur les réseaux sociaux après avoir embrassé une danseuse sur la scène des Victoires de la musique, en 2020, est revenue sur son coming out. «C’était au collège, sur Skyblog. J’avais un blog privé, où je postais à la façon d’un journal intime. J’avais quelques amis qui me suivaient et j’ai pu en discuter avec eux, raconte-t-elle. C’était cool, car personne ne l’a mal pris. J’ai eu de la chance. Dans mon noyau, c’était accepté. Ce sont plutôt les gens autour qui ont posé problème…»

Avec ses chansons souvent engagées, Hoshi, qui fait l’objet d’un documentaire à son sujet mis en ligne sur Youtube depuis mardi 15 juin 2021, essaye de faire évoluer les mentalités. «On me dit parfois que mes morceaux permettent à des plus jeunes d’entamer des discussions avec leurs parents. Si je peux servir à ça, c’est cool», se réjouit-elle.

(lja)

Ton opinion