Actualisé 13.07.2012 à 07:41

Yverdon-les-Bains (VD)Hospitalisée après avoir été mordue au visage

Une Portugaise de 42 ans a été sérieusement blessée, vendredi passé après avoir été mordue par un chien à la tête et aux bras. Une enquête pénale a été ouverte.

de
Abdoulaye Penda Ndiaye

Des cris stridents ont perturbé la quiétude de la rue du Canal, à Yverdon-les-Bains (VD), dans l'après-midi de vendredi dernier. Une femme de 42 ans s'est retrouvée en mauvaise posture face à un chien de race hovawart. «Elle a été sévèrement mordue sur le haut du corps», indique une habitante du quartier ayant souhaité garder l'anonymat.

«Elle est blessée au visage et aux bras», confirme Olivia Cutruzzolà, de la police cantonale vaudoise. La quadragénaire a été acheminée sur le site yverdonnois des Etablissements hospitaliers du Nord vaudois. Avant d'être transférée au CHUV, à Lausanne, où elle se trouvait encore mercredi soir. Ses blessures sont jugées «importantes et sérieuses».

Une enquête pénale a été ouverte. Mais pour le moment, les circonstances dans lesquelles l'attaque a eu lieu n'ont pas encore été déterminées de manière claire. D'après notre enquête, l'accident s'est déroulé dans un cadre privé. «La ¬victime est une connaissance du propriétaire du chien», révèle une source anonyme, qui avance également que le canidé a bondi sur la malheureuse au moment où cette dernière a voulu donner à manger à l'animal.

A la demande du vétérinaire cantonal, le chien a été séquestré par la brigade ¬canine de la gendarmerie vaudoise et placé dans un refuge. L'animal subira un test de comportement. Après cela, le vétérinaire décidera si l'animal doit être euthanasié.

Chien récidiviste?

«L'animal qui a mordu la victime n'était pas inconnu du vétérinaire cantonal», a indiqué une source anonyme. Ce qui semble indiquer un cas de récidive. Le procureur n'a pas souhaité répondre à cette question.

La loi vaudoise sur la police des chiens prévoit un dispositif qui va de la prévention (éducation canine) à la répression. La mesure la plus atténuée est une thérapie comportementale et la plus extrême, l'euthanasie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!