Actualisé 21.07.2014 à 06:14

Proche-Orient

Hostilités meurtrières à Gaza: déjà 520 morts

Au moins 502 Palestiniens ont été tués depuis le début de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza le 8 juillet. De son côté, Tsahal a admis que 18 soldats israéliens ont perdu la vie.

Au moins neuf Palestiniens, dont sept enfants, ont été tués tôt lundi lors d'un raid aérien israélien à Rafah dans le sud de la bande de Gaza. Les victimes appartenaient à la même famille. En outre, les corps de seize Palestiniens tués dimanche soir lors d'un raid israélien ont été retrouvés en début de matinée dans les décombres d'une maison près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

Un responsable de la santé du Hamas, Youssef Abou Rech, a mis en garde contre «une catastrophe humanitaire» si les blessés et les morts encore sur place n'étaient pas évacués rapidement. Près de la moitié des Palestiniens tués depuis le début de l'offensive sont des femmes, des mineurs et des personnes âgées, selon Achraf al-Qoudra.

Par ailleurs, 81'000 Palestiniens ont trouvé refuge dans des écoles gérées par les Nations unies, ont indiqué des services de l'ONU. (ats)

Tentatives d'infiltration en Israël: 10 palestiniens tués

L'armée israélienne a annoncé avoir abattu lundi au moins dix activistes palestiniens. Ceux-ci étaient passés par des tunnels de la bande de Gaza vers le territoire israélien afin d'y lancer des attaques.

«Il y a un petit moment, deux commandos terroristes ont été repérés, passant par deux tunnels du nord de la bande de Gaza vers Israël», a dit un porte-parole militaire.

L'armée de l'air a frappé l'un de ces commandos et des soldats ont ouvert le feu sur l'autre, tuant au total au moins dix activistes, a ajouté le porte-parole, sans préciser si les Israéliens avaient subi des pertes.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!