Hot Stuff et Pucca à la poursuite de Diddl
Actualisé

Hot Stuff et Pucca à la poursuite de Diddl

Un diablotin américain et une fillette sud-coréenne tentent de tailler des croupières à la souris Diddl.

Une nouvelle concurrence dispute le cœur des plus jeunes à Diddl, la star allemande des fournitures de la rentrée. Il y a d'abord la petite Pucca. Apparue la première fois sur Internet, cette fillette asiatique au look de manga avec des couettes qui lui donne une silhouette de Minnie débarque en Suisse.

Elle est vendue par correspondance. Papeterie, bagagerie scolaire, Pucca se décline en produits dérivés que les ados adorent. En Asie, elle est devenue culte. «Pucca est une Kawaii, ces personnages ronds, gentils, mignons comme les Barbapapa, créés dans le but de faire vendre des produits à leur effigie», confie sur un site spécialisé une internaute subjuguée.

Autre compétiteur sérieux de Diddl, le petit diable rouge en couches-culottes blanches, Hot Stuff. Il est aussi l'objet d'un merchandising intensif. Ce personnage de dessin animé américain marche fort en France et sa renommée est grandissante.

«Notre rêve serait d'imiter le succès de Diddl, mais ce n'est pas simple, confie Olivier Diolot, directeur de la société Démons et Merveilles. Le public zappe rapidement.»

Giuseppe Melillo

Ton opinion