Suisse: Hôtellerie: léger recul des nuitées en janvier
Actualisé

SuisseHôtellerie: léger recul des nuitées en janvier

La baisse de nuitées constatée en janvier s'explique par le reflux des hôtes en provenance de l'Union européenne ainsi que de la Russie.

L'année 2019 a mal commencé dans l'hôtellerie suisse.

L'année 2019 a mal commencé dans l'hôtellerie suisse.

Keystone

L'hôtellerie suisse démarre l'année 2019 sur un repli. Les nuitées ont diminué de 1,5% en janvier, en rythme annuel, pour atteindre 2,83 millions, a annoncé jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Ces chiffres sont provisoires.

Les nuitées des hôtes étrangers accusent un recul de 1,6% à 1,42 million. La baisse (-1,4%) est à peine inférieure s'agissant des Suisses.

Repli général mais parfois contenu

Parmi les visiteurs étrangers, ceux en provenance des Etats Unis ( 9,9%) et de Chine ( 15,66%) - hors Hong-Kong - se comptent en plus grand nombre en janvier, par rapport à la même période un an auparavant. Cette tendance à la hausse concerne également, mais dans une moindre mesure, les hôtes en provenance d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Océanie ( 2,58%).

La baisse de nuitées est générale s'agissant des hôtes en provenance de l'Union européenne (-3,82%) ainsi que de la Russie (-6,88%).

La baisse du nombre de nuitées en janvier affecte majoritairement la région bâloise (-14%), suivi par la région zurichoise (-2,8%) ainsi que la région lémanique (-2,6%).

A l'exception de la région de Fribourg ( 10,1%) et du Tessin ( 1,6) où le nombre de nuitées progresse en janvier, le repli est général mais contenu en deçà de 2%. C'est le cas notamment des régions de montagne, telles qu'en Valais (-1,3%), dans le Jura et les Trois-Lacs (-1,9%) et les Grisons (-0,1%). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion