Voyages: Hotelplan a connu un exercice 2015/2016 difficile

Actualisé

VoyagesHotelplan a connu un exercice 2015/2016 difficile

Le groupe en mains de Migros a vu son chiffres d'affaires baisser de 3%. Les activités en Suisse n'ont pas été épargnées.

Keystone/Archives/Photo d'illustration

Le groupe Hotelplan a connu un exercice 2015/2016 (achevé au 31 octobre) difficile. Le voyagiste contrôlé par Migros a vu son chiffre d'affaires comptabilisé reculer de 3%, à 1,43 milliard de francs. Pour contrer ce repli, l'entreprise développe ses activités aux Etats-Unis.

En 2016, le secteur touristique a de nouveau rencontré des défis, avec plusieurs attentats dans des villes et des destinations prisées, ainsi que d'autres événements géopolitiques, qui ont par moment réfréné l'envie de voyager, explique mercredi Hotelplan dans un communiqué.

Le bénéfice opérationnel avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est toutefois amélioré de plus de moitié, a indiqué à l'ats le directeur général de l'entreprise Thomas Stirnimann. Il n'a toutefois pas fourni de chiffres précis.

Recul des ventes en Suisse

Dans la division Hotelplan Suisse, l'accent a été mis sur l'optimisation du taux d'utilisation de la capacité, ce qui a entraîné une baisse du chiffre d'affaires de 10,5%, à 575 millions de francs. Ce recul est également imputable à une baisse de la demande, notamment à cause des nombreux attentats et de la tentative de coup d'Etat en Turquie. Grâce à une gestion prudente des capacités et d'excellentes ventes en automne, Hotelplan Suisse affiche cependant une hausse significative de ses bénéfices, précise le voyagiste.

Les affaires ont été florissantes en Grande-Bretagne dans la filiale Hotelplan UK, avec des ventes en hausse de 23,1% à 244 millions de livres (300 millions de francs). La division s'est également élargie grâce à l'acquisition d'Explore Worldwide, prestataire d'activités d'aventures «douces» et de Regaldive, expert dans le domaine de la plongée.

L'unité a d'autre part enregistré une croissance organique, indique Hotelplan. La baisse de la valeur de la livre a cependant mis à mal une partie de cette hausse une fois convertie en francs.

Vacances en appartement

La Holiday Home Division (location de maisons de vacances) - où ont été regroupées les sociétés Interhome Group et Inter Chalet pour dégager des synergies - a vu ses recettes augmenter de 2% à 322,8 millions de francs. La nette tendance aux séjours dans son propre appartement a entraîné 3,7% de réservations supplémentaires.

Malgré une chute des prix et la pression sur les marges dans les opérations aériennes, le spécialiste de voyages d'affaires bta first travel n'a déploré qu'un léger recul de 1,8% de son chiffre d'affaires, qui s'est établi à 116,9 millions de francs. Le nombre de transactions imputables à l'acquisition de nouveaux clients a pu augmenter, grâce à des «technologies novatrices».

Au chapitre des perspectives, le voyagiste contrôlé par Migros souligne notamment que chez Hotelplan Suisse, les réservations sont positives pour la saison hivernale, tout comme les résultats à deux chiffres pour les mois estivaux. « Cela nous permet d'envisager 2017 avec sérénité», affirme Thomas Stirnimann.

Développement aux Etats-Unis

Hotelplan ne reste par ailleurs pas inactif face à l'érosion des ventes des traditionnelles vacances balnéaires et développe ses activités aux Etats-Unis. Le voyagiste mise sur le portail en ligne bedfinder, qui propose pour l'instant des nuitées hôtelières, mais offrira bientôt également des voyages à forfait.

A la différence des recherches classiques sur un moteur de recherche, bedfinder est directement intégré à la page américaine de Google. Le client n'est pas redirigé vers un autre site, mais reste dans le masque de réservation du géant informatique américain. S'il dispose d'un compte gmail, certaines données sont directement enregistrées, ce qui procure à l'utilisateur davantage de confort et réduit le taux d'interruption des transactions, selon M. Stirnimann.

Le lancement a été meilleur que prévu, a par ailleurs précisé la patronne de bedfinder Katja Altmann. Depuis le 6 septembre, 25'000 nouveaux clients ont été gagnés aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Ils ont généré un chiffre d'affaires de 4,9 millions de francs et l'entreprise, qui souhaite s'étendre dans d'autres pays, est déjà rentable. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion