Actualisé 02.04.2018 à 06:50

Basket - NBAHouston chute lourdement à San Antonio

Clint Capela et ses équipiers n'ont pas existé face aux Spurs, inscrivant leur plus faible nombre de points en un match depuis le début de la saison.

Clint Capela a été gêné par la défense agressive des Spurs.

Clint Capela a été gêné par la défense agressive des Spurs.

Keystone

La belle série de Houston a pris fin dimanche en NBA. Vainqueurs de leurs 11 précédents matches et assurés depuis jeudi de terminer la saison régulière en tête de la Conférence ouest, Clint Capela et ses équipiers se sont inclinés 100-83 à San Antonio. Jamais les Rockets n'avaient inscrit aussi peu de points depuis le début de la saison.

«Les Spurs ont joué dix fois plus dur que nous», a regretté le coach de Houston Mike D'Antoni. «Ils ont joué comme une équipe qui cherche à assurer sa place en play-off en obtenant un bon classement, alors que nous avions l'air d'une équipe déjà assurée d'y être», a-t-il poursuivi.

San Antonio respire

Quatrième à l'Ouest après avoir gagné huit de ses dix derniers matches, San Antonio a forcé la décision en réussissant un partiel de 19-8 à l'entame du quatrième quart-temps qui a permis à l'équipe de Gregg Popovich de prendre 20 points d'avance à cinq minutes du «buzzer» (94-74). Les Spurs, qui ont atteint la barre des 45 succès en saison régulière pour la 19e fois d'affilée, ont pu compter sur LaMarcus Aldridge (23 points, 14 rebonds) et Rudy Gay (21 points pour faire la différence.

Clint Capela a, lui, signé son 39e double de la saison en cumulant 11 points - mais avec un maigre 3 sur 9 au tir - et 10 rebonds. Le pivot genevois, qui a également réussi 2 contres, a terminé la partie avec un différentiel de -8. A l'image également de leur star James Harden (25 points à 8 sur 19 au tir), les Rockets ont manqué d'adresse dans cette rencontre (33,8% de réussite, dont 22,6% à 3 points) mais aussi de mordant. «Si nous jouons de la sorte mardi (réd: face à Washington), nous allons à nouveau être écrasés», a lâché Mike D'Antoni.

Portland qualifié pour les play-offs

Utah a par ailleurs fait un pas de plus vers les play-off en allant s'imposer 121-97 à Minnesota grâce notamment à la belle performance de son meneur espagnol Ricky Rubio, auteur de 23 points face à son ancienne équipe. Vainqueur de 25 de ses 30 derniers matches, le Jazz (qui est privé de Thabo Sefolosha jusqu'au terme de la saison) a dépassé sa victime du jour au classement pour pointer au 6e rang de la Conférence ouest avec un bilan de 44 succès pour 33 défaites. Mais rien n'est joué: 10es à l'Ouest, les Los Angeles Clippers comptent 41 victoires pour 36 défaites.

Portland s'est pour sa part qualifié dimanche pour les play-off grâce à sa victoire 113-98 face à Memphis. Les Trail Blazers, qui sont quasiment assurés de terminer au 3e rang à l'Ouest, participeront pour la cinquième année consécutive à la phase finale. Le duo Damian Lillard/CJ McCollum a encore fait l'essentiel des dégâts dimanche avec 27 points pour le premier et 20 pour le second.

Un dixième victoire de rang

Philadelphie a remporté une dixième victoire de suite pour la première fois depuis la saison 2000-01, en dominant Charlotte 119 à 102 dans sa salle. Les Sixers étaient pourtant privés de Joël Embiid, opéré samedi d'une fracture du plancher orbital gauche, et de Dario Saric, touché à l'épaule droite.

Mais portés par Ben Simmons, ils ont dominé les Hornets qui avaient perdu la veille en s'inclinant à Washington (107-93) leurs derniers minces espoirs de participer aux play-offs. Simmons, candidat au titre de rookie de l'année, a frôlé son 12e «triple-double» de la saison (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 20 points, 15 passes décisives et huit rebonds en 32 minutes.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!