Actualisé 22.10.2020 à 07:25

IndustrieHuber+Suhner supprime 250 postes, dont 100 en Suisse

La mesure de suppressions de postes, qui va s’étendre jusqu’à mi-2021, devrait permettre au fabricant de câbles et composants électriques d’épargner 15 à 20 millions de francs.

Basé à Herisau (AR) et Pfäffikon (ZH), le fabricant de câbles et composants électriques Huber+Suhner va supprimer près de 100 emplois en Suisse (archives).

Basé à Herisau (AR) et Pfäffikon (ZH), le fabricant de câbles et composants électriques Huber+Suhner va supprimer près de 100 emplois en Suisse (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le fabricant de câbles et composants électriques Huber+Suhner a observé un recul des ventes et des entrées commandes sur les neuf premiers mois de 2020. La société a décidé de réduire ses effectifs de 250 personnes, dont 100 en Suisse, jusqu’à mi-2021 dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus, annonce jeudi le groupe.

Ces suppressions de postes devraient être réalisées «en grande» partie via des fluctuations naturelles et des départs à la retraite anticipée, mais des licenciements ne pourront pas être évités. Le site de production au Brésil sera en outre fermé, selon le communiqué du groupe basé à Herisau. Cette mesure devrait permettre de générer des économies annuelles de 15 à 20 millions de francs.

Au niveau des résultats sur neuf mois, les ventes se sont inscrites en baisse 13% à 563,3 millions, tandis que les entrées de commandes ont baissé de 9% à 571 millions, notamment en raison de la pandémie de coronavirus.

Ces chiffres sont un peu inférieurs aux attentes moyennes des analystes interrogés par AWP. Ces derniers anticipaient des commandes de 577,8 millions de francs et un chiffre d’affaires de 565,9 millions de francs.

Pour l’ensemble de l’année, le groupe a confirmé ses objectifs financiers. Il s’attend à engranger au deuxième semestre des ventes stables par rapport aux six premiers mois et la marge du bénéfice opérationnel (Ebit) annuel devrait atteindre le niveau du premier semestre, si les principaux marchés de la société ne sont pas soumis à un nouveau confinement.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
27 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Conseillère ORP

22.10.2020 à 10:39

Les offices de placement sont déjà submergés. On va pas s'en sortir. Espérant qu'ils auront la volonté de se magner pour trouver du job vite et pas profiter de la situation comme des ânes pour s'amuser. Surtout qu'il s'agit d'ouvrier peu cultivés.

Reny

22.10.2020 à 10:26

On l’a tous dans Covid !!

Calimero

22.10.2020 à 09:56

En espérant que les directions d’entreprises prennent leurs responsabilité et réduisent aussi leur rémunération, pas que ce soit seulement les mains ouvrières qui trinquent.