Actualisé 02.12.2007 à 17:38

Hugo Chavez affirme qu'il va respecter le résultat du scrutin

Le président vénézuélien Hugo Chavez a affirmé dimanche qu'il allait «respecter» le résultat du référendum sur la réforme constitutionnelle visant à instaurer un Etat socialiste.

Il a appelé l'opposition à l'imiter.

M. Chavez a avoir accompli son devoir civique dans une petite école du quartier misérable du «23 de Enero», dans la banlieue de Caracas. «Nous allons accepter le résultat quel qu'il soit», a-t-il déclaré, avec son petit-fils dans les bras, devant les caméras de télévision.

Elu à la tête du Venezuela depuis 1999, M. Chavez, qui affronte pour la première fois la menace d'un revers électoral selon les sondages, a appelé l'opposition l'imiter en considérerant le verdict des urnes comme un «triomphe démocratique».

Quelque 16 millions d'électeurs sont invités à adopter ou rejeter cette réforme qui, en cas de victoire du «oui», l'autorisera à se présenter à la présidentielle sans limite de mandats et à censurer la presse en cas de crise.

Ancien officier putschiste de 53 ans, M. Chavez, un virulent dirigeant anti-américain, allié de Cuba et de l'Iran, souhaite aussi imposer un modèle économique socialiste à travers sa refonte constitutionnelle.

Aucun incident notable n'a été signalé pour l'instant dans le pays, où les bureaux de vote doivent fermer à 16h00 (21h00 en Suisse). Plus de 100 000 soldats ont été mobilisés pour le scrutin, après une campagne marquée par de nombreux affrontements. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!