Actualisé 25.02.2011 à 16:28

Crise en LibyeHugo Chavez apporte son soutien à Kadhafi

Le président du Venezuela Hugo Chavez, principal allié latino-américain de Tripoli, est sorti du silence qu'il observait depuis le début des manifestations en Libye.

Hugo Chavez a apporté son soutien au colonel Mouammar Kadhafi, confronté selon lui à «une guerre civile».

«Vive la Libye et son indépendance! Kadhafi est confronté à une guerre civile», a déclaré jeudi soir M. Chavez sur son compte Twitter, alors que la vague de violences en Libye a déjà fait plusieurs centaines de morts, de 300 à un millier selon les sources.

Le Venezuela et la Libye se sont fortement rapprochés ces dernières années, au point que Chavez avait déclaré lors d'une visite de M. Kadhafi dans son pays en 2009, qu'ils étaient «unis dans un même destin, dans la même bataille contre un ennemi commun», l'impérialisme américain.

Ces derniers jours, plusieurs rumeurs ont aussi couru sur une possible fuite du dirigeant libyen à Caracas, avant d'être démenties.

En Amérique latine, le président du Nicaragua Daniel Ortega, allié de M. Chavez au sein du bloc régional de gauche radicale, avait aussi exprimé sa solidarité avec M. Kadhafi. Le dirigeant cubain Fidel Castro avait lui affirmé que les Etats-Unis étaient prêts à donner l'ordre à l'OTAN d'envahir la Libye.

Les autres pays de la région, à l'inverse, ont critiqué le régime libyen. Le Pérou a même été le premier à annoncer mardi la suspension de ses relations avec Tripoli. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!