Actualisé 24.11.2008 à 19:40

Elections au Venezuela:

Hugo Chavez l'emporte mais l'opposition se renforce

Résultats sans surprise aux élections régionales et municipales au Venezuela.

Les partisans du président vénézuélien Hugo Chavez l'ont emporté, même si l'opposition a réalisé des gains significatifs, prenant notamment les deux plus grandes villes et les deux Etats les plus peuplés du pays.

Les alliés de Chavez, dont son frère Adan qui briguait la succession de leur père à la tête du Barinas, ont conservé 17 postes de gouverneurs, tandis que l'opposition en a gagné cinq sur un total de 23, dont ceux des Etats de Miranda et de Zulia, selon la commission électorale. Les mairies des deux plus grandes villes du pays, Caracas et Maracaibo, reviennent également à l'opposition.

La participation a atteint le chiffre record de 65% sur les 16,8 millions d'électeurs inscrits; de longues files d'attente étant notamment signalées à Caracas, la capitale, et dans sa banlieue.

«C'est la victoire du Venezuela», a dit Chavez devant ses partisans. «La voie démocratique que le Venezuela a choisie a été ratifiée.»

S'il reste l'homme politique le plus populaire du pays, Chavez faisait face à une opposition ragaillardie par le revers qu'il a essuyé l'an dernier lors du référendum sur la révision de la Constitution, qui visait à lui permettre d'être réélu indéfiniment président. Il ne devrait pas pouvoir se présenter à la présidentielle de 2012.

Aux élections de 2004, les chavistes avaient remporté 21 des 23 Etats et une majorité de mairies. AP

on-ma/st/v406

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!