États-Unis - Huit personnes vivaient enfermées dans le sous-sol d’un pasteur
Publié

États-UnisHuit personnes vivaient enfermées dans le sous-sol d’un pasteur

Un couple de Géorgie séquestrait depuis plusieurs mois des «patients» atteints de divers handicaps. Il contrôlait leurs finances et leurs traitements médicamenteux.

Un pasteur de Griffin City, en Géorgie (USA), a été arrêté la mi-janvier et mis en examen pour séquestration. Pas moins de huit personnes étaient retenues dans la cave de Curtis Bankston et de sa femme, Sophie, et ce depuis plusieurs mois. Le 13 janvier, les urgences sont intervenues au domicile de l’homme de 55 ans après avoir reçu un appel concernant une personne souffrant d’une crise. À leur arrivée, les ambulanciers et les pompiers ont constaté que la porte menant au sous-sol était doublement verrouillée. Ils ont dû passer par une fenêtre pour accéder au patient.

Selon les premiers éléments de l’enquête, «jusqu’à huit personnes vivaient dans le sous-sol de cette résidence et étaient «enfermées» à certains moments par leurs «soignants», contre leur gré», peut-on lire dans le rapport de police. Le pasteur et son épouse de 54 ans louaient cette maison depuis quatorze mois. Ils utilisaient leur sous-sol comme un «foyer de soins» pour leurs «patients» sous le nom d’une Église appelée One Step of Faith Second Chance, rapporte «The Independent».

Le couple avait pris le contrôle des finances, du traitement médicamenteux et des aides publiques de ses victimes. Selon la police, ces personnes souffraient d’un handicap physique et/ou mental. «C’est effrayant et dégoûtant de voir à quel point ces personnes ont été abusées par des gens qui étaient en position de confiance», déplore le communiqué. Curtis Bankston a été placé en détention et sa femme devrait suivre le mouvement d’ici peu. Tous deux risquent une peine d’au moins 10 ans de prison. Quant aux victimes, elles ont été confiées aux bons soins des services sociaux.

(joc)

Ton opinion