Actualisé 11.09.2018 à 10:15

PréventionHumour et compliments pour combattre le suicide

Humoristes et artistes vont lancer des défis «feel good» pour sensibiliser au thème du suicide chez les jeunes et distiller un peu de bonne humeur, dans le cadre d'une campagne nationale.

de
Pauline Rumpf

«Ça fait vraiment longtemps que je n'ai pas entendu quelqu'un faire un vrai compliment gratuit et sincère.» Dans le cadre de son «défi qui défoule», un concours orchestré par la campagne de prévention de Stop Suicide, l'humoriste genevois Bruno Hausler (alias Bruno Peki) encourage les gens à faire un compliment à un inconnu. Juste comme ça. Et de partager la vidéo de ce moment sur les réseaux sociaux avec le hashtag #défiquidéfoule.

«Mon but, c'était de connecter les gens, d'offrir quelques sourires même si c'est seulement pour quelques secondes», explique le comédien de 19 ans, qui commence à se faire un nom dans le stand-up. Avec d'autres artistes et personnalités plutôt jeunes, comme le duo musical Aliose, la championne de hip-hop Idilsa Tavares ou encore la youtubeuse Margaud Liseuse, il participe comme bénévole à la campagne nationale lancée en ce lundi 10 septembre, journée mondiale de la prévention contre le suicide. Et avec eux, d'autres défis qui défoulent feront leur apparition sur la page Facebook de l'association.

Témoignages et événements

Le suicide est la première cause de mortalité chez les jeunes. C'est pour lutter contre ce problème que se sont associées plusieurs organisations comme Stop Suicide et Pro Juventute, mais aussi le canton de Zurich ou encore les CFF. Objectif: pousser les jeunes à bouger, se défouler, s'exprimer, mais aussi s'entraider.

La campagne se compose d'affiches et de vidéos pour présenter le témoignage de jeunes ayant aidé un ami qui traversait une période difficile. Et l'association Stop Suicide y a rajouté son idée de défis qui défoulent. Des événements culturels ou sportifs sont également prévus jusqu'au match entre Genève Servette Hockey club et le EHC Bienne, le 23 novembre, au cours duquel l'association sera mise à l'honneur.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!