Actualisé

FacebookIA multitâche entraînée dans le jeu «Minecraft»

Des chercheurs de Facebook et du MIT planchent sur un nouvel assistant virtuel multitâche en se servant du célèbre jeu du studio Mojang.

par
man
Le studio Mojang, à l'origine du jeu de type bac à sable «Minecraft», a été racheté par Microsoft en 2014 pour 2,5 milliards de dollars.

Le studio Mojang, à l'origine du jeu de type bac à sable «Minecraft», a été racheté par Microsoft en 2014 pour 2,5 milliards de dollars.

Keystone/Georg Wendt

«Minecraft», qui s'est écoulé à 170 millions d'exemplaires et revendique 90 millions de joueurs actifs mensuels, accueille un assistant virtuel. L'équipe de Facebook Research et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) se servent en effet du jeu, qui a célébré son 10e anniversaire en mai dernier, pour entraîner une nouvelle intelligence artificielle. Le but est de créer un assistant virtuel qui soit capable de gérer une grande variété de tâches et qui ne soit pas compétent dans un seul domaine.

«Les joueurs de «Minecraft» sont créatifs et la diversité des objets fabriqués par ses joueurs est stupéfiante. Il y a des monuments, des sculptures, des temples, des montagnes russes et des paysages urbains entiers», écrivent les chercheurs dans un document publié sur la plateforme ArXiv. Le défi pour un assistant virtuel de ce type va consister à comprendre chaque mot d'une requête d'un joueur et savoir comment l'exécuter. Les chercheurs imaginent par exemple la commande: «Construis une tour de 15 étages, puis ajoute un smiley géant à son sommet.» Relativement simple, cette requête exige pourtant un haut degré de connaissances pour savoir quel objet l'assistant virtuel est censé fabriquer et comment procéder.

«Mais les possibilités d'apprentissage d'une IA sont énormes», écrit la «Technology Review» du MIT, qui ajoute que les chercheurs estiment que l'environnement de «Minecraft» est parfait pour développer ce type d'apprentissage. L'IA a pour objectif d'améliorer ses compétences dans la compréhension du langage naturel et d'apprendre des interactions avec les joueurs, afin de développer de nouvelles compétences.

Une première version de cet assistant virtuel a déjà été rendue disponible sur la plateforme GitHub pour qu'elle puisse être testée par les personnes intéressées.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!