Actualisé 14.08.2017 à 16:06

EspagneIbiza serre la vis sur le clubbing à la plage

Les autorités de l'île espagnole ont interdit à 16 établissements situés sur des plages de programmer des DJ ou des concerts.

de
fec
Les DJ se feront plus rares sur les plages d'Ibiza.

Les DJ se feront plus rares sur les plages d'Ibiza.

DR

Mauvaise nouvelle pour les fans de party les pieds dans le sable. San José, municipalité la plus étendue d'Ibiza, a décidé d'interdire purement et simplement à 16 établissements d'avoir des DJ ou des concerts. Des lieux tels que le Blue Marlin, le Bora Bora ou le CBBC, pour les plus connus, sont dans le viseur des autorités.

Cette décision découle du fait que ces clubs de jour ont une patente de restaurant et non de discothèque. De plus, ils privatisent une partie de la plage sans en avoir fait la demande et, finalement, l'accueil de leur personnel de sécurité aurait été à plusieurs reprises qualifié d'agressif, rapporte theibizan.com.

Mixmag.com rappelle également qu'une autre mesure a été votée dernièrement à Ibiza dans le cadre de la nouvelle loi touristique des Baléares. Elle concerne la régulation du volume pour les clubs de plage. Dès la saison 2018, le volume maximum sera de 65 décibels, contre 85 actuellement. A titre de comparaison, dans le canton de Vaud, le volume autorisé est de 93 décibels, avec dérogation possible jusqu'à 100 décibels.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!