Actualisé

Publicité cibléeIE 10 place la navigation privée par défaut

Microsoft a confirmé que l'option «Ne pas suivre» sera activée lors de l'installation de la prochaine version d'Internet Explorer délivrée avec Windows 8. Les annonceurs ne sont pas contents.

par
laf

Internet Explorer 10 (IE 10) gardera pour lui une mine d'informations concernant les habitudes de navigation de l'internaute, à moins que ce dernier ne désactive l'option «Ne pas suivre» du navigateur.

Pour l'internaute qui ne modifie pas l'option par défaut, lors de l'installation du logiciel ou ultérieurement, cela signifie que son historique de navigation ne pourra plus servir aux annonceurs pour placer des publicités ciblées.

Microsoft a en effet confirmé que les utilisateurs pourront changer l'option de navigation privée «Ne pas suivre» quand ils lanceront pour la première fois le nouveau système d'exploitation Windows 8 attendu à partir du 26 octobre.

La firme de Redmond entend se conformer aux nouveaux standards de la protection de la vie privée sur Internet, mais en contradiction avec le marché de la publicité en ligne estimé à plus de 30 milliards de dollars.

Publicitaires mécontents

«La publicité ciblée se vend deux fois plus chère que la publicité non ciblée. C'est très efficace», déplore sur le site de la «Financial Review» Mike Zaneis, avocat du lobby de la publicité interactive en ligne. «Quand un navigateur comme celui de Microsoft règle, par défaut, l'option 'Ne pas suivre', c'est comme s'ils accordent un bon de réduction de 60% sur nos services. Nous ne pouvons pas survivre dans ces conditions.»

«Si vous ne laissez pas cibler un individu ou un segment de marché, vous allez voir s'afficher tout un tas d'annonces aléatoires qui ne vous concernent pas. Ce n'est pas une bonne expérience», argumente Jason Wadler, vice-président chez la société de marketing en ligne Leapfrog.

Mesure controversée

Face à une pression croissante du monde politique pour des législations toujours plus sévères en matière de protection de la vie privée, l'industrie a du mal à parvenir à un consensus sur les normes à adopter en matière de confidentialité. Le réglage par défaut de l'option «Ne pas suivre» ne fait cependant pas partie des recommandations formulées par le World Wide Web Consortium qui établit les standards des protocoles internet.

«La position de Microsoft n'obtient pas le consensus au sein de l'industrie», a aussi fait remarquer Jon Leibowitz, président de la Commission américaine du commerce (FTC).

Internautes méfiants

Une majorité des internautes désapprouvent cependant la collecte d'informations recueillies pour la publicité ciblée. Selon une étude de l'institut Pew Internet publiée en mars dernier, les deux tiers des utilisateurs sont opposés à la publicité ciblée parce qu'ils ne veulent pas que leur comportement en ligne soit suivi et analysé.

Les cinq navigateurs majeurs du net (Firefox, Internet Explorer, Chrome, Opera et Safari) proposent l'option de navigation privée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!