Tennis: Iga Swiatek est bien la nouvelle patronne de la WTA

Publié

TennisIga Swiatek est bien la nouvelle patronne de la WTA

A Stuttgart, la Polonaise de 20 ans a décroché son quatrième titre consécutif. Invaincue depuis 23 matches, elle domine le tennis féminin de la tête et des épaules.

par
Ruben Steiger
Iga Swiatek célèbre le septième titre de sa carrière à Stuttgart.

Iga Swiatek célèbre le septième titre de sa carrière à Stuttgart.

IMAGO/Paul Zimmer

Que ce soit sur dur ou sur terre battue, Iga Swiatek est absolument inarrêtable depuis plus de deux mois. Après ses sacres à Doha, Indian Wells et Miami, la numéro 1 mondiale a décroché, dimanche à Stuttgart, son quatrième titre consécutif, le septième de sa carrière. En finale, elle a aisément pris la mesure de la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 4) sur le score de 6-2 6-2.

Cette domination sans faille intervient alors que le circuit féminin se cherchait une nouvelle patronne, quelques semaines après la retraite d’Ashleigh Barty. En effet, depuis plusieurs saisons, nombreuses sont les joueuses à avoir remporté un Grand Chelem sans réussir à en ajouter un deuxième à leur palmarès. Depuis 2019, il y a uniquement la jeune retraitée australienne et la Japonaise Naomi Osaka qui l’ont réalisé.

Invaincue depuis 23 matches

Vainqueure de Roland-Garros en 2020, Iga Swiatek pourrait bientôt agrandir son palmarès tant elle écrase tout sur son passage en cette année. Les chiffres sont sans équivoque, depuis le début de la saison, elle possède un bilan exceptionnel de 32 victoires pour seulement trois défaites. Mieux, elle est invaincue depuis 23 matches, une série qui a débuté lors du tournoi de Doha contre la Zurichoise Viktorija Golubic. Avec déjà quatre titres en 2022, le changement d’entraîneur qu’elle a décidé d’opérer à l’intersaison semble totalement porter ses fruits.

Cette faculté de Swiatek d’offrir son meilleur tennis lors des finales n’est cependant pas nouvelle. Hormis une défaite lors de sa première finale à Lugano en 2019, elle les a toutes remportées sans concéder le moindre set. La native de Varsovie a égalé un record de Serena Williams qui datait de 2013 lors de son impressionnante série. Entre son huitième de finale à Indian Wells contre Angélique Kerber et sa demi-finale contre Liudmila Samsonova à Stuttgart, elle a tout simplement remporté 28 manches de suite.

À quelques semaines de Roland-Garros, lieu de son unique sacre en Grand Chelem, Iga Swiatek fait figure d’immense favorite. Un titre dans la capitale française lui permettrait d’accroître sa domination et de confirmer son statut de nouvelle patronne de la WTA.

Ton opinion

0 commentaires