Actualisé 14.09.2012 à 12:54

France

Ikea accusé de discrimination raciale

Un syndicat français a déposé une plainte contre le géant suédois de l'ameublement. Des employés auraient été invités à surveiller de près les travailleurs originaires d'Afrique.

de
leo
La filiale française du groupe d'Ingvar Kemprad fait beaucoup parler d'elle en 2012

La filiale française du groupe d'Ingvar Kemprad fait beaucoup parler d'elle en 2012

La plainte contre Ikea pour «discrimination raciale» a été déposée vendredi par le syndicat CGT à Versailles, révèle le site du «Parisien».

Il est reproché au géant suédois d'avoir demandé à ses cadres d'être vigilants, plusieurs employés étant originaires d'Afrique et d'Afrique du Nord. Ces derniers sont en effet jugés peu fiable du point de vue de la sécurité, indique le site.

Ce n'est pas la première fois cette année qu'Ikea défraie la chronique en France. En février, le «Canard enchaîné» avait révélé que l'entreprise avait passé des accords avec des enquêteurs privés. Ces derniers fournissaient des informations issues d'un fichier policier et de ceux des cartes grises et des permis de conduire. Les informations recueillies concernaient des salariés avant embauche, des syndicalistes, voire des clients en cas de différend commercial. En mars, une plainte contre X avait été déposée par le syndicat FO pour «utilisation frauduleuse de données à caractère personnel».

A la suite de cette affaire, Ikea avait indiqué vouloir instaurer un code de bonne conduite et mettre en place un comité d'éthique qu'il compte étendre à toutes ses filiales d'ici 2013.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!