Etats-Unis: Ikea s'approprie le Uber du montage à domicile
Publié

Etats-UnisIkea s'approprie le Uber du montage à domicile

Le géant suédois a décidé d'acheter une start-up qui est d'un grand secours à l'heure d'assembler son étagère.

par
reg/afp
Une aide extérieure est parfois bien pratique face à certains plans.

Une aide extérieure est parfois bien pratique face à certains plans.

DR

Monter une armoire Kvikne ou une étagère Fjälkinge n'est pas toujours aussi simple qu'espéré. Flairant le bon filon, la start-­up américaine Task­Rabbit a mis sur pied un service qui met en relation des pros du bricolage et du tournevis avec des clients désemparés face aux plans de montage.

Et le succès est au rendez-­vous: plus de 50'000 personnes se sont inscrites pour proposer leurs services dans cette nouvelle illustration du développement continu de l'économie du partage. La société ne précise toutefois pas le nombre de bricoleurs qui sont réellement actifs. Mais certains proposent même de multiples autres services, allant de la peinture murale à la déco d'intérieur.

Séduit par le concept, Ikea a décidé de jeter son dévolu sur la start-up. Le géant de l'ameublement a annoncé qu'il allait acheter 100% du capital de TaskRabbit, qui restera néanmoins une entité autonome au sein du groupe.

Ce statut lui permettra de continuer à se développer, notamment en proposant ses services de montage à des clients d'entreprises concurrentes d'Ikea.

Ce rachat va «permettre à nos clients d'accéder à des services flexibles et abordables», s'est réjoui le patron du géant suédois. Le montant de la transaction n'a pas été précisé. Basée à San Francisco, Task­Rabbit est présente dans 40 villes aux Etats-Unis, ainsi qu'à Londres. Elle propose également de l'aide pour les déménagements, le jardinage ou le ménage.

Ton opinion