Actualisé 13.03.2013 à 17:36

Vevey (VD)«Il a dit qu'il tirerait sur les policiers»

Une voisine du forcené qui s'est retranché chez lui, mercredi, raconte l'intervention de la police. Interpellé vers 13h, l'homme a été hospitalisé. Aucune arme n'a été retrouvée chez lui.

de
cge/chu/comm
Un important dispositif policier a été déployé.

Un important dispositif policier a été déployé.

Liliana décrit son voisin, un Suisse âgé de 55 ans, comme un homme solitaire «qui n'a jamais causé d'histoires depuis deux ans que je suis là». Mercredi matin, cet homme lui a pourtant causé quelques sueurs froides lorsque les forces de l'ordre ont débarqué dans l'immeuble après qu'il s'est retranché chez lui, dans le quartier de Gilamont.

«J'ai eu très peur quand j'ai vu un tel déploiement de policiers, raconte cette mère de famille. Il y en avait partout, avec un équipement complet, des casques... Ils devaient être quarante au moins, dehors et à l'intérieur de l'immeuble. Cela a duré des heures puis tout a été terminé vers 13h. Je n'ai pas entendu de cris ni de bruits particuliers.» Selon elle, le gaz et l'électricité avaient été coupés dans l'appartement de deux pièces de son voisin. «Il semble qu'il ne payait rien et qu'il devait être expulsé. Il ne voulait pas partir et a dit qu'il avait une arme et qu'il tirerait sur les policiers.»

Aucune arme retrouvée sur les lieux

Selon la police, l'homme a menacé verbalement un huissier accompagné de plusieurs employés du gaz qui se présentaient à sa porte, peu avant 10h. Porteurs d'un mandat officiel, ils devaient intervenir sur un compteur à gaz. Refusant d'ouvrir la porte, le forcené leur a indiqué qu'il était prêt à faire usage d'une arme à feu.

Les menaces proférées ont conduit la police à mettre en place un important dispositif aux alentours de l'immeuble. Plusieurs patrouilles de Police Riviera, des gendarmes de l'Est vaudois ainsi que des hommes du détachement d'action rapide et de dissuasion (DARD) de la police cantonale sont intervenus sur les lieux. Les pompiers de la Riviera sont également intervenus à l'aide de la grande échelle et ceux de Lausanne ont installé un coussin de sauvetage. Une ambulance s'est même déplacée, à titre préventif.

A 13h15, les hommes du DARD ont pénétré de force dans son logement. Le quinquagénaire n'a opposé aucune résistance: il a été conduit au poste de police où il a été vu par un médecin qui l'a hospitalisé. Aucune arme n'a été découverte à la suite de la fouille de son appartement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!