Grand-St-Bernard (VS): Il a fallu plus d'un mois pour rouvrir la route du col
Actualisé

Grand-St-Bernard (VS)Il a fallu plus d'un mois pour rouvrir la route du col

Le troisième col routier le plus haut du pays est à nouveau ouvert lundi après la fin de travaux de déneigement, qui ont duré plus d'un mois.

par
nxp/rmf

La route du col du Grand-Saint-Bernard entre le Valais et l'Italie est de nouveau ouverte depuis ce lundi à 11h. Elle devrait normalement rester ouverte jusqu'à la mi-octobre. Cet hiver, 30'000 personnes se sont rendus en raquettes ou ski de randonnée pour passer la nuit au relais.

Les travaux de déneigement, qui s'étendent sur 6 km depuis la sortie de la galerie, avaient débuté le 2 mai dernier, indique lundi le canton du Valais. Depuis quelques années, la mise en place d'un repérage géométrique du tracé de la route permet de guider l'engin de fraisage avec précision, facilitant ainsi le déneigement.

Comme le veut la tradition, les autorités cantonales et communales de l'Entremont ont célébré cette ouverture avec des représentants du Val d'Aoste, ainsi que les responsables des corps de police, des douanes, des services des routes et des sociétés du tunnel.

Apéro côté italien

«Il faut que les gens se dépêchent de monter, on ferme le 15 octobre, a plaisanté Christophe Darbellay», interrogé par «20 minutes». Le conseiller d'Etat valaisan a rappelé que les travaux sont ardus, en raison des dangers naturels, comme les avalanches.

Déneigement du col du Grimsel

En fin de semaine, des experts en avalanches ont provoqué de nombreuses coulées pour dégager différents cols alpins. (vidéo: Instagram/tio.ch)

«Depuis début mai, pas moins de 2 m de neige sont tombés sur cette route, et 15 m depuis le début de l'hiver. C'est un chanoine du relais du Grand-Saint-Bernard, plus haut lieu d'Europe habité à l'année, qui fait des relevés des conditions météo tous les jours, comme c'est le cas depuis 202 ans. Et comme le veut la tradition, au moment où les fraiseuses valdôtaines et valaisannes se rejoignent, les autorités se retrouvent d'un côté ou de l'autre pour festoyer. Cette année, l'apéro se déroule du côté italien, sous un grand soleil, c'est magnifique.»

Si les chiffres, et les images de la route déblayée, sont toujours impressionnants, il faut néanmoins noter que, cet hiver, il est tombé un peu moins de neige que d'habitude au col, qui culmine à 2476 mètres. La hauteur cumulée de neige a atteint 14,70 mètres, ce qui est bien en-dessous de la moyenne des dix dernières années qui est de 15,50 mètres. La hauteur record de 26 mètres cumulés remonte à 1885. (nxp/rmf/ats)

Ton opinion