03.06.2020 à 09:38

Royaume-Uni

«Il a percuté l’eau si violemment qu’il a coulé à pic»

Un baigneur a été grièvement blessé après s’être lancé d’une célèbre arche, samedi dans le Dorset. Un paddleur qui passait par là lui a sauvé la vie. Il témoigne.

de
joc

Crise sanitaire ou pas, il y avait foule ce week-end sur le littoral de la Manche. La plage de la célèbre arche Durdle Door, dans le Dorset, a été prise d’assaut par une nuée de baigneurs. Et les plus téméraires d’entre eux n’ont pas résisté à l’envie de s’élancer du fameux rocher, dont le plus haut point culmine à 200 pieds (60 mètres), écrit le «Guardian». Tout en se baladant à bord de leur planche de paddle samedi, Mike Wiley et son pote Dylan Kirkwood ont vu trois hommes sauter puis refaire surface sans problème. Juste après un quatrième saut, les deux amis ont tout de suite compris que quelque chose avait mal tourné.

«Il a percuté l’eau si violemment qu’il n’est même pas remonté à la surface, il a coulé à pic. Je pouvais voir un corps blanc au fond de l’eau, mais c’était si profond que personne ne pouvait l’atteindre. Tout le monde paniquait», raconte Mike à BBC News. Après quatre tentatives infructueuses, le paddleur est enfin parvenu à atteindre la victime, mais il a bien cru ne jamais réussir à la remonter à la surface. «J’ai continué de nager malgré le fait que je pensais que j’allais me noyer. Tirer un corps sous l’eau était difficile», témoigne le Britannique de 31 ans.

«J’ai franchement pensé qu’il ne s’en sortirait pas»

Une fois l’homme ramené sur la plage, quatre femmes ont tenté de le réanimer en attendant l’arrivée des secours. «J’ai franchement pensé qu’il ne s’en sortirait pas. Il avait passé environ quatre minutes au fond. Je n’arrête pas d’y repenser. Je n’arrive pas à expliquer à quel point c’était dur», confie Mike. À l’arrivée de l’hélicoptère, les baigneurs ont dû se rassembler sur la plage, enfreignant inévitablement les règles de distance physique.

La victime, qui se serait brisé la colonne vertébrale, a survécu. Deux autres sauteurs ont été grièvement blessés samedi. Pourtant, malgré les avertissements des gardes-côtes et de la police, plusieurs personnes ont continué de s’élancer de l’arche le lendemain. «Les gens ne connaissent pas leurs limites, ils pensent que l’eau est inoffensive. Quand vous sautez de cette hauteur, c’est incroyablement dangereux. Le seul choc de l’eau froide vous fera perdre votre souffle», prévient Mike.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!