Fin de saison pour Défago: «Il a ressenti tout de suite de fortes douleurs»
Actualisé

Fin de saison pour Défago«Il a ressenti tout de suite de fortes douleurs»

La saison 2010/2011 de Didier Défago se termine avant même d'avoir commencé. Le Valaisan s'est déchiré les ligaments du genou gauche au cours d'une séance d'entraînement de super-G à Zermatt.

Nouveau coup dur à Zermatt pour Didier Défago. Une année après s'être cassé le pousse, le Valaisan a été victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur et du ligament latéral interne du genou gauche.

Nouveau coup dur à Zermatt pour Didier Défago. Une année après s'être cassé le pousse, le Valaisan a été victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur et du ligament latéral interne du genou gauche.

Le champion olympique de descente a chuté mercredi après-midi au cours d'une séance d'entraînement en super-G. Héliporté à Sion, Défago a passé une IRM qui a confirmé les craintes initiales. L'infortuné valaisan sera opéré vendredi à l'hôpital de La Tour de Genève par le docteur Olivier Siegrist.

La déchirure du ligament croisé est la blessure typique du skieur. En général, le coureur ne peut plus remonter sur ses lattes avant six à sept mois.

De fortes douleurs

«Didier a été accroché à la sortie d'une courbe sur le ski intérieur. Son genou s'est retourné et il est tombé la tête la première», a raconté son entraîneur Martin Rufener à Sportinformation. «Il a ressenti tout de suite de fortes douleurs. C'est pourquoi l'équipe médicale a posé la première perfusion sur la piste», a-t-il ajouté.

«Il n'est pas tombé à un endroit particulièrement difficile à négocier. De plus, ce n'est pas le premier jour que les skieurs s'entraînent en vitesse. Une chute peut toujours survenir. Cela fait partie du ski alpin», a continué Rufener.

Depuis ses véritables débuts en Coupe du monde lors de la saison 1997/1998, c'est la première fois que Défago va manquer tout un hiver. L'absence du vainqueur du doublé Wengen/Kitzbühel en 2009 constitue une très grosse perte pour l'équipe de Suisse, notamment en vue des championnats du monde qui auront lieu en février à Garmisch (All).

Ces Mondiaux représentaient d'ailleurs un des objectifs principaux du Valaisan, lui qui n'a jamais glané de médaille lors des joutes mondiales.

«Perdre Didier nous rend amers», a confié Rufener. «Mais comme il s'est clairement fixé comme objectif à long terme les JO 2014 de Sotchi, je compte le retrouver en pleine forme pour la saison prochaine», a-t-il conclu.

Il y a presque une année, le 1er octobre 2009, le Valaisan s'était aussi blessé lors d'un entraînement à Zermatt. Victime d'un pouce fracturé, il n'avait finalement manqué que le géant inaugural de Sölden et, moins de quatre mois plus tard, il décrochait le titre suprême lors de la descente des JO de Vancouver. (ats/si)

Ton opinion