Actualisé 13.03.2013 à 15:53

Berne«Il a utilisé mon sang pour infecter les autres»

Mardi, le «guérisseur» accusé d'avoir infecté 16 personnes avec le VIH ne s'est pas présenté devant le tribunal. Un témoin, malade du sida, a expliqué que le prévenu lui a régulièrement fait des prises de sang.

de
am/ofu

Mardi, un témoins-clé dans le procès du guérisseur autoproclamé a lourdement accusé le prévenu. L'homme, malade du sida depuis 2001, a raconté que le «guérisseur» lui a régulièrement fait des prises de sang entre 2001 et 2005. Pourtant, lundi, l'accusé avait fortement insisté sur le fait qu'il avait une phobie du sang et qu'il ne s'était jamais procuré de l'hémoglobine infectée.

Le témoin suivait des cours de musique chez le prévenu depuis 1997. Il a raconté qu'il entretenait également d'étroits liens d'amitié avec l'accusé. Celui-ci était d'ailleurs la seule personne au courant de sa maladie. Le «guérisseur» lui aurait fait des prises de sang régulières en affirmant qu'il pouvait l'aider à guérir. «Il m'a pompé mon sang avec une seringue. Ensuite, il est allé dans une pièce à côté et m'a dit que mon sang était désormais dans les mains des shamanes. Mais en fait, il a utilisé mon sang pour infecter les autres. J'aurais dû me douter que quelque chose ne tournait pas rond quand il m'a fait jurer de ne raconter à personne que j'avais le sida», a-t-il expliqué devant la justice bernoise.

Le verdict devrait être prononcé le 22 ou le 23 mars.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!