Lausanne: Il a voulu détourner le bus et a crié «Allah akbar»
Actualisé

LausanneIl a voulu détourner le bus et a crié «Allah akbar»

Un individu a tenté de détourner un bus des transports publics lausannois mercredi vers 10h dans le quartier de La Sallaz.

par
apn
dr

«Je voulais prendre le bus 41 vers 10h à la place de La Sallaz. J'ai vu deux hommes à côté du volant et j'ai cru à un changement de conducteur...» Ce que la Lausannoise Carole avait pris pour un fait banal était en réalité un incident d'une rare gravité. Elle s'en est rendu compte quand l'homme qu'elle prenait pour un chauffeur des TL s'est mis à gesticuler et à crier fort «Allah akbar».

C'est bel et bien à une tentative de détournement de bus que Carole et une dizaine de personnes ont assisté. Selon la Lausannoise, il y avait entre quatre et cinq passagers dans le bus et autant devant le véhicule qui n'ont pas pu monter car les portes étaient verrouillées. «Une dame paniquée m'a serré le bras fort. Je lui ai dit de se calmer et que la police allait arriver», ajoute Carole. Peu de temps après, deux policiers, dont les locaux se trouvent à un jet de pierre des lieux de l'incident, ont débarqué et ont réussi à maîtriser l'individu.

Un désaxé souffrant de troubles de la personnalité

«L'auteur des faits est un ressortissant marocain souffrant de troubles de la personnalité. Les employés des TL ont eu une réaction appropriée. Personne n'a été mis en danger», a commenté dans la soirée de mercredi un officier de la police lausannoise.

Il y a environ un an et demi, un individu qui s'était déjà signalé en criant Allah akbar dans le métro lausannois deux jours auparavant, s'était emparé d'un bébé de 6 mois. Il avait arraché l'enfant de sa poussette en criant que c'était le sien. C'est au bout de plusieurs heures de négociations, que la police avait réussi à libérer le bébé des griffes de son ravisseur désaxé.

Ton opinion