Allemagne voisine: Il abuse de ses patientes avec un appareil à ultrason
Publié

Allemagne voisineIl abuse de ses patientes avec un appareil à ultrason

Un médecin de Constance (All) a écopé de 20 mois de prison avec sursis pour avoir agressé plusieurs femmes lors de consultations.

par
tso/ofu

Sa technique était toujours la même: après avoir convoqué ses patientes pour un contrôle, le médecin passait un appareil à ultrason sur leur corps, à des endroits où il n'avait rien à faire, écrit ce jeudi le «Südkurier». Selon le journal, l'homme, qui a comparu mardi devant la justice allamende, est même allé jusqu'à introduire ses doigts dans le sexe des femmes.

Selon le Ministère public, les contrôles effectués par ce médecin d'une clinique de Constance (All) n'étaient pas nécessaires d'un point de vue médical. Son unique but aurait été d'assouvir ses désirs sexuels. Il a requis deux ans de prison pour le docteur de 39 ans.

«J'ai honte»

Le juge l'a finalement condamné à 20 mois de prison avec sursis. Le prévenu, qui ne travaille plus en tant que médecin, devra par ailleurs verser 27'500 euros (31'700 francs environ) en guise de dédommagement à ses victimes. «Je suis vraiment désolé. J'ai honte», a-t-il avoué à l'annonce du verdict. Le trentenaire suit actuellement une thérapie.

«Pour les patients, il est souvent difficile d'évaluer quelles manipulations du docteur sont nécessaires et lesquelles ne le sont pas», explique une fondation allemande pour la protection des patients. Selon celle-ci, l'abus peut déjà commencer au moment de se dévêtir. «Il arrive que des personnes doivent se déshabiller davantage que nécessaire.» Et d'ajouter: «Un patient ou une patiente ne doit jamais se retrouver complètement nu(e) devant son docteur.»

Contactée par «20 Minuten», Erika Ziltner, présidente de la Fédération suisse des patients, ajoute: «Il arrive souvent que des personnes se retrouvent comme paralysées. Elles sentent bien que quelque chose ne tourne pas rond, mais n'arrivent pas à dire stop.»

Ton opinion