Actualisé

FranceIl accuse Uber d'avoir précipité son divorce

Un homme d'affaires réclame 45 millions d'euros au service de voitures avec chauffeur, à cause d'un bug de l'app qui a éveillé les soupçons chez son ex-épouse.

par
man
L'ancienne version de l'app Uber est mise en cause.

L'ancienne version de l'app Uber est mise en cause.

Keystone/Christian Beutler

C'est une plainte inhabituelle à laquelle est pour une fois confronté Uber, qui se retrouve empêtré dans une affaire de divorce. Un homme d'affaires de Côte d'Azur, en France, a en effet assigné l'entreprise de chauffeurs privés en justice, en raison d'une faille informatique qui aurait entraîné son divorce, écrit «Le Figaro».

Le plaignant demande 45 millions d'euros de réparation à l'entreprise, au tribunal de grande instance de Grasse. Une première audience aura lieu au moins de mars.

Tout a commencé le jour où l'homme d'affaires du Sud de la France a emprunté l'iPhone de sa femme pour commander une course Uber en s'identifiant avec son propre compte. Après s'être déconnecté, il ne s'est pas rendu compte que, à cause d'une faille, sa femme continuait à recevoir des notifications à chaque fois qu'il utilisait le service de chauffeurs privés sur son téléphone personnel pour ses déplacements.

Cela a éveillé des soupçons d'infidélité chez son ex-épouse, qui pouvait ainsi suivre chaque déplacement de son ex-mari avec Uber. «Le Figaro», qui a réussi à reproduire le bug, indique que l'iPhone «espion» est en mesure de connaître le nom du chauffeur, la plaque d'immatriculation et l'heure d'arrivée, mais il ne peut toutefois pas avoir accès à la géolocalisation en temps réel ou la destination exacte. Selon le quotidien français, cette faille de confidentialité concernerait uniquement l'app iOS, mais plus dans sa dernière version.

«Uber ne commente pas publiquement les cas individuels, et notamment celui intervenant dans le cadre d'une procédure de divorce entre deux époux», a déclaré un porte-parole d'Uber France au «Figaro».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!