Genève: Il aime trop les très jeunes joggeuses
Actualisé

GenèveIl aime trop les très jeunes joggeuses

Un homme traquait et harcelait de jeunes sportives qu'il repérait sur des sites de course à pied. Il est prévenu de tentative d'actes d'ordre sexuel sur des enfants.

Les noms, les numéros de dossards, les photos et même parfois l'âge. Les sites de courses à pied donnent toutes les informations nécessaires aux sportifs pour garder une trace de leurs performances. A Genève, un homme a utilisé ces données dans un but nettement plus obscur, rapporte la «Tribune de Genève». L'individu collectait en effet ces éléments pour satisfaire ses fantasmes et se rapprocher de très jeunes coureuses. Il se serait intéressé aux participantes de la dernière Course de l'Escalade.

Après avoir pris connaissance de leurs coordonnées, il les appelait pour les menacer ou leur tenir des propos obscènes, note le quotidien. Interpellé mi-avril par la police, il est notamment prévenu de tentative d'actes d'ordre sexuel sur des enfants et de pornographie aggravée, via un arrêt du Tribunal fédéral. L'homme reconnaîtrait et regretterait les faits. Il a depuis été placé en liberté provisoire, les juges de Mon-Repos ayant écarté la requête de maintien en détention du Parquet genevois.

(20 minutes)

Ton opinion