Canada: Il appelle son dealer... et tombe sur la police

Actualisé

CanadaIl appelle son dealer... et tombe sur la police

En composant un faux numéro, un toxicomane a permis aux agents de pincer un trafiquant sans trop se fatiguer.

par
arg

Si vous tentez de contacter un dealer par téléphone, mieux vaut être sûr de composer le bon numéro, ironise la presse canadienne. Elle raconte l'histoire d'un officier de la police montée de Boyle, dans l'Alberta, qui a reçu à son domicile plusieurs appels d'un individu cherchant à se procurer de la drogue.

La première fois, l'agent a raccroché en indiquant à son correspondant qu'il avait composé un faux numéro. Mais l'importun a rappelé plusieurs fois dans la foulée. Le policier s'est alors pris au jeu. Il a laissé la personne parler, lui demandant qui il tentait de joindre et pourquoi.

«On ne peut pas rêver d'une enquête plus facile»

C'est ainsi que l'agent et ses collègues ont pu remonter à un fournisseur de drogue dans la localité d'Athabasca. «On ne peut pas rêver d'une enquête plus facile», a résumé Kevin McGillivray, chef de la police de Boyle. Le dealer, âgé de 41 ans, a été inculpé de possession de marijuana et de cocaïne, le 4 décembre.

Ton opinion