Il attaque un gendarme au fusil de chasse sous-marin
Actualisé

Il attaque un gendarme au fusil de chasse sous-marin

Un automobiliste guadeloupéen rendu fou furieux pour avoir été arrêté dans le cadre d'un contrôle routier a harponné un motard de la gendarmerie nationale.

Alain Bruyère, un automobiliste de 35 ans, a blessé un motard de la gendarmerie en lui tirant dessus avec son fusil de chasse sous-marin puis a gagné le domicile de sa mère, qu'il a poignardée, la blessant grièvement, a-t-on appris ce week-end de source proche de l'enquête. Les faits se sont déroulés vendredi au Raizet, dans la banlieue de Pointe-à-Pitre.

L'automobiliste antillais en question a refusé d'obtempérer lors d'un contrôle routier. Il a été pris en chasse par un motard de la gendarmerie, qui l'a contraint à s'arrêter. Il a alors saisi un fusil de chasse sous-marin qui se trouvait sur le siège à côté de lui et a harponné le gendarme, l'atteignant au sternum.

S'enfuyant à pied, le forcéné est parvenu à rejoindre le domicile de sa mère, moins d'une heure plus tard et 5 km plus loin. En arrivant sur les lieux, les gendarmes ont découvert que des policiers municipaux, présents sur place pour une enquête sociale, venaient d'interpeller l'automobiliste recherché. Toujours aussi hors de lui, il venait de poignarder sa mère dans le dos, en la blessant grièvement alors qu'elle tentait de le calmer.

Hospitalisé immédiatement après les faits, le gendarme a pu regagner son domicile dans la journée, tandis que la mère du forcené demeurait hospitalisée samedi.

Placé en garde à vue vendredi, Alain Bruyère n'a encore pas pu expliquer ses gestes avec cohérence. Il devrait être présenté sous peu à un expert psychiatre, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

(afp)

Ton opinion