Actualisé 29.02.2012 à 13:21

Genève Aéroport

Il atteint la porte d'embarquement sans billet

Un homme souffrant de schizophrénie est parvenu à franchir le contrôle de sécurité à l'aéroport de Cointrin alors qu'il ne possédait ni passeport ni billet.

L'homme interpellé a passé les portiques de contrôle à deux reprises.

L'homme interpellé a passé les portiques de contrôle à deux reprises.

Il y a dix jours, un homme de 28 ans a été interpellé dans la zone d'embarquement de l'aéroport de Genève. Problème, il n'était en possession ni d'un passeport ni d'un billet, raconte la «Tribune de Genève».

L'individu, qui souffre de schizophrénie, explique son geste par une intense envie de «voyager et de voir les avions. C'était très simple de passer le contrôle de sécurité. Ils m'ont demandé ma carte d'embarquement et je leur ai répondu que je l'avais laissée dans ma veste à l'intérieur et que je venais de ressortir pour un instant. Ils m'ont dit: «Alors allez-y!»

Quatre voitures volées

Cette brèche dans la sécurité de l'aéroport ne suscite pas d'émoi au sein du service de presse de Cointrin. «Il arrive parfois que des gens perturbés sautent le contrôle de sûreté et atteignent la zone que nous appelons «propre» (n.d.l.r: derrière les portiques)», explique le porte-parole Bertrand Staempfli au quotidien.

Interpellé, le contrevenant a depuis été admis à l'hôpital psychiatrique de Belle-Idée. Il s'est avéré que l'individu a volé quatre voitures en deux semaines. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!