Homicide de Rünenberg (BL): «Il aurait tiré sur l'avocat sans dire un mot»
Actualisé

Homicide de Rünenberg (BL)«Il aurait tiré sur l'avocat sans dire un mot»

Une dispute conjugale a précédé le meurtre d'un avocat à Rünenberg (BL), selon des voisins.

par
ofu

Deux jours après l'homicide de Rünenberg (BL), la piste du crime passionnel semble se confirmer. Pour rappel: dimanche matin, l'avocat spécialisé dans les médias Martin Wagner a été abattu par son voisin, qui s'est suicidé juste après.

«Blick» a pu parler avec le couple ayant recueilli la femme du tireur présumé, juste après les faits. «C'était horrible lorsque la police nous l'a apportée. Elle pleurait. Elle était tellement désolée pour Martin Wagner.»

«Elle avait tellement peur de son mari»

Le couple explique que la femme de l'auteur présumé se rendait régulièrement au domicile de l'avocat après la mort de son épouse, il y a environ cinq mois. «Comme leurs deux filles étaient amies, elle s'est un peu occupée de sa petite. Elle se rendait aussi parfois chez lui pour cuisiner», se souviennent les voisins. Ceux-ci ignorent si les deux entretenaient une liaison, comme l'affirment certaines rumeurs. Tout ce qu'ils savent c'est que le tireur présumé soupçonnait sa femme de le tromper avec l'homme de loi.

Les voisins affirment, par ailleurs, que le tireur présumé et sa femme se disputaient souvent. C'était le cas dimanche matin, peu avant le drame. «Elle avait tellement peur de lui qu'elle s'est enfuie en courant. Elle appelait à l'aide avant d'arriver devant la maison de Martin Wagner.» Et d'ajouter: «Elle nous a dit que son mari avait tiré sur l'avocat sans dire un mot. Elle est persuadée qu'il avait planifié son acte.» L'auteur présumé a retourné l'arme contre lui juste après les faits.

Motif à chercher dans un contexte privé

Contacté par le quotidien alémanique, le Ministère public ne souhaite pas s'exprimer davantage sur les faits. Il précise uniquement que le motif est à chercher «dans un contexte privé plutôt que professionnel».

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion