Actualisé 04.05.2020 à 20:15

France

Il aurait tué sa femme avant de se suicider

Les enquêteurs suspectent un féminicide après la découverte d'un couple d'une soixantaine d'années tué par balles.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

Un couple d'une soixantaine d'années a été retrouvé mort dans leur véranda dans la Nièvre, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Nevers. La piste d'un féminicide suivi d'un suicide est privilégiée.

C'est un proche qui a donné l'alerte jeudi en milieu de journée dans cette maison de Châtillon-en-Bazois, à 40 km de Nevers, a expliqué à l'AFP Paul-Edouard Lallois, vice-procureur de Nevers, confirmant une information du «Journal du Centre». Les deux corps se trouvaient dans la véranda, tous deux touchés à la tête par arme à feu, gisant dans le sang, une arme entre leurs deux corps.

Alors qu'il n'y a aucune trace d'effraction, les premiers éléments de l'enquête laissent à penser que «l'homme aurait tiré sur son épouse avant de retourner l'arme contre lui», a indiqué le vice-procureur. L'homme pratiquait le tir sportif et détenait à ce titre une autorisation de détention d'arme à feu.

Une autopsie doit être effectuée dans les prochains jours à Clermont-Ferrand et l'enquête autour de l'environnement débute tout juste. En 2017, 130 femmes ont été tuées par leur mari ou ancien mari, soit une tous les trois jours. Et chaque année, en France, près de 220'000 femmes subissent des violences de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. (nxp/ats)

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l'association Stopsuicide ( https://www.stopsuicide.ch/site/content/trouver-de-laide ), dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!