Il avait frappé sa femme et ses enfants à plusieurs reprises
Actualisé

Il avait frappé sa femme et ses enfants à plusieurs reprises

Le père d'une famille rom de Rüschlikon (ZH) qui défraie la chronique depuis de nombreux mois a été condamné à 16 mois de prison ferme.

Le tribunal de district de Horgen (ZH) a publié jeudi son jugement. Il a reconnu le père coupable de lésions corporelles, de contrainte et voies de faits, mais n'a pas retenu la mise en danger de la vie d'autrui malgré la tentative d'étranglement de son épouse. Le procureur a donc décidé de faire recours.

Selon l'expert psychiatre, l'homme reste un danger pour ses proches. Il souhaite retrouver sa famille, mais sa femme souhaite le divorce.

Cette famille rom de dix personnes, originaire du Kosovo, a plusieurs fois fait les gros titres des journaux alémaniques pour des violences commises. Elle a fait parler d'elle la première fois lorsque la fille s'est avérée, à l'âge de quatorze ans, être une cheffe de bande tabassant des camarades de classe.

La Commission de recours en matière d'asile (CRA) a décidé en janvier dernier que le père et son fils de 18 ans devront quitter le pays en raison de leur «comportement délictueux et asocial». Les autres membres de la famille pourront rester provisoirement, soit la mère, ses cinq filles et ses deux petits-enfants. (ats)

Ton opinion