Condamnation en France: Il avait tué sa femme à coups de marteau
Actualisé

Condamnation en FranceIl avait tué sa femme à coups de marteau

Un Russe de 54 ans qui avait tué sa femme à coups de marteau en 2009 a été condamné jeudi à 22 ans de prison dans les Bouches-du-Rhône.

La cour d'assises des Bouches-du-Rhône a condamné jeudi soir Karo Babayan, un Russe de 54 ans, jugé depuis lundi pour l'assassinat en 2009 de son épouse de treize coups de marteau sur le crâne, à 22 ans de réclusion criminelle.

Les jurés ont dépassé les réquisitions de l'avocat général Gilles Rognoni, qui avait réclamé une peine de vingt années à son encontre. «S'il a tué sa femme, c'est qu'il a senti qu'elle allait lui filer entre les doigts, qu'elle allait divorcer pour en finir avec une vie de tyrannie», a insisté l'avocat général.

Interdiction définitive du territoire français

Cinq des sept enfants du couple, âgés de 14 à 21 ans, qui ont assisté au procès, ont confié leur «apaisement» à l'issue du verdict. L'accusé, qui vivait dans le mépris des femmes, a également été condamné à une interdiction définitive du territoire français.

Venue de Russie après avoir fui l'Azerbaïdjan, cette famille arménienne avait trouvé refuge à Marseille en novembre 2001. Le 14 janvier 2009, dans leur appartement de la cité Le Mail, à Sainte-Marthe, la victime, âgée de 40 ans, avait agonisé pendant de longues minutes.

Pour sa défense, le père de famille a tenté de se retrancher derrière un Orient où la femme n'a pas le même statut qu'en Occident, et une éducation très rigide. Son avocat a invoqué des troubles psychiques ayant altéré son discernement. (ap)

Ton opinion