Motocyclisme: Il célèbre trop tôt et perd la course
Publié

MotocyclismeIl célèbre trop tôt et perd la course

En Superbike, le pilote brésilien André Verissimo a vécu un gros moment de solitude à l’occasion de la dernière course de la saison.

par
Sport-Center
André Verissimo a voulu amuser la galerie. Mal lui en a pris.

André Verissimo a voulu amuser la galerie. Mal lui en a pris.

Twitter / @elgraficoweb

L’année 2020 se termine, mais elle n’a pas encore fini de surprendre. Lors de la dernière course de la saison du championnat brésilien de Superbike, André Verissimo s’est offert une petite renommée dont il se serait certainement bien passé.

Sur le circuit de Goiana, le pilote a cru bon d’amuser la galerie, alors qu’il faisait la course en tête. Après le dernier virage, Verissimo s’est levé sur sa moto pour faire de grands gestes victorieux.

C’était sans compter sur ces poursuivants, Osvaldo Filho et Marcelo Skaf. Profitant du moment d’égarement, du leader, les pilotes l’ont devancé et terminé aux deux première places, devant le malheureux Verissimo, qui a dû finalement se contenter du troisième rang malgré sa réaction tardive.

Twitter / @elgraficoweb

Au final, cette erreur de jugement n’a pas eu de conséquences trop graves pour Verissimo. Vainqueur de cinq courses sur huit dans le championnat, il a logiquement terminé en tête du classement général de la saison 2020… et gagné une place de choix dans les bêtisiers de fin d’année.

Ton opinion

47 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Carlo58

26.12.2020, 10:55

Cela fait penser a un cycliste français 😂😂😂😂

Dann

26.12.2020, 10:03

Comme le dit un proverbe chinois du 16ème siècle "Ne te lèves pas de la moto si ce n'est que pour pèter".

Lepaird Nowail

26.12.2020, 09:19

La tendance s'est renversée; maintenant ce sont les "love il" qui prennent le dessus. Le manipulateur de 20minutes à plus d'un tour dans sa hotte de Noël