Russie: Il cloue ses organes génitaux entre des pavés
Actualisé

RussieIl cloue ses organes génitaux entre des pavés

Un Russe nu sur la place Rouge à Moscou dimanche a cloué ses organes génitaux entre des pavés, apparemment pour protester contre «l'indifférence politique» de la société russe.

Le jeune homme est resté assis le regard fixé au sol, avant l'arrivée de policiers.

Le jeune homme est resté assis le regard fixé au sol, avant l'arrivée de policiers.

Après s'être entièrement déshabillé sous une pluie fine, Piotr Pavlenski a planté un gros clou à travers la poche de peau de ses testicules (scrotum), sous le regard étonné de passants en manteau et parapluie sur cette grande place très touristique, selon des images diffusées sur Internet.

Le jeune homme de 29 ans est resté assis le regard fixé au sol, avant l'arrivée de policiers qui l'ont recouvert d'un drap et ont éloigné les curieux.

Originaire de Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie), Piotr Pavlenski a été conduit brièvement à l'hôpital avant d'être transporté dans un commissariat de police, selon l'agence Ria Novosti.

Lèvres cousues en 2012

L'homme n'en est pas à sa première performance extrême. En 2012, il s'était cousu les lèvres en signe de soutien au groupe contestataire russe Pussy Riot, dont deux membres purgent une peine de deux ans de prison pour avoir chanté une «prière punk» contre le président russe Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

Dimanche, le site d'informations Grani.ru a publié ce qu'il a présenté comme une déclaration du jeune homme expliquant que son action - appelée «fixation» et organisée à l'occasion de la Journée annuelle de la police en Russie - «pouvait être considérée comme une métaphore de l'apathie, de l'indifférence politique et du fatalisme de la société russe moderne». (ats)

Ton opinion