Hockey sur glace: Il crée un faux site pour gonfler les stats de son fils
Publié

Hockey sur glaceIl crée un faux site pour gonfler les stats de son fils

Un père a tenté de duper l'un des principaux sites de statistiques de hockey sur glace pour favoriser la carrière de son fils.

But? Ou pas de but? Un père a manipulé les statistiques de son fils pour induire en erreur un site de référence en hockey sur glace.

But? Ou pas de but? Un père a manipulé les statistiques de son fils pour induire en erreur un site de référence en hockey sur glace.

Keystone

Des parents surexcités au bord des terrains de foot ou des patinoires de hockey. Des parents prêts à payer l'entraîneur de leur enfant pour que ce dernier joue davantage et obtienne un meilleur rôle dans une équipe, comme ce fut le cas récemment du côté du club de foot de Grasshoppers. Les exemples de dérives en tous genres ne manquent malheureusement pas dans le milieu du sport.

Cette semaine, un père est allé encore un peu plus loin en tentant de gonfler les statistiques de son fils en hockey sur glace. Comme l'a relaté le site de référence eliteprospects.com, qui possède une base de données des plus fouillées et fiables de la planète avec des statistiques allant des juniors aux rangs professionnels, un père a vainement tenté de manipuler les statistiques de son fils.

La démarche de l'usurpateur? Il a commencé par acheter un domaine sur internet, puis a créé un faux site web en essayant de lui donner des allures de site officiel. Puis il a inséré de fausses statistiques forcément flatteuses concernant son fils, avant de contacter le site eliteprospects.com pour les avertir que leurs statistiques n'étaient plus à jour...

La supercherie a évidemment très vite été démasquée par le site en question, réputé pour sa fiabilité. Le père trop ambitieux a d'ailleurs commis quelques grosses boulettes dans sa tentative de tricherie. Comme le fait que le nom de son fils était le seul à figurer dans l'onglet «statistiques» du faux site internet qu'il venait de créer, mais aussi que sa requête de mise à jour ait été formulée quelques heures seulement après l'achat du nom de domaine sur internet...

(NewsXpress)

Ton opinion