Actualisé 14.10.2012 à 10:55

Rapports de travail

Il crée un virus pour insulter son boss

Un informaticien français a écopé de 6 mois de prison avec sursis pour avoir accédé illégalement aux systèmes de son employeur avec lequel il était en conflit ouvert.

de
laf

Un tribunal de Bayonne (F) a reconnu coupable un homme de 30 ans d'avoir accédé en mai 2003 aux fichiers de l'entreprise alors qu'il était en arrêt maladie.

Son employeur l'accusait d'avoir successivement bloqué le site d'e-commerce de la société et d'avoir détourné des fichiers. Mais le salarié indélicat avait aussi développé un logiciel malicieux retrouvé dans son ordinateur. Le virus permettait de spammer des collaborateurs et partenaires de son employeur avec un message grossier et insultant à l'encontre de son boss. «Il n'a jamais été déclenché et le message n'a jamais été diffusé», s'est défendu l'accusé, dans des propos rapportés sur le site du journal Sudouest.

Le tribunal n'a accordé que 3600 des 20'000 francs demandés par la partie civile. Les juges ont notamment considéré que le désormais ex-employé n'avait pas cambriolé les données puisqu'il en était détenteur des accès en tant que directeur des opérations.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!