Autogoal?: Il critique son propre club et se retrouve mal barré
Actualisé

Autogoal?Il critique son propre club et se retrouve mal barré

L'actuel entraîneur du club turc de Trabzonspor, le Belge Hugo Broos, a accordé récemment une interview à un quotidien flamand. Seul hic, il y critiquait vertement son club. De quoi le rendre indésirable sur les rives du Bosphore.

par
cam

L'ancien international belge, âgé de 57 ans, occupe la fonction d'entraîneur de Trabzonspor depuis le mois de juin. Dans les colonne du quotidien néerlandophone Het Laatste Nieuw, Hugo Broos n'a pas mâché ses mots au sujet de son actuel employeur.

«Notre capitaine a 25 armes dans son coffre»

Il y dresse un portrait pas vraiment idyllique de son équipe et de sa nouvelle vie. «Trabzonspor est un cimetière pour entraîneurs. Ici, on brûle les feux rouges. Je me réveille encore toujours en sursaut à cause de la prière matinale. Notre capitaine a 25 armes dans son coffre (allusion à Korkmaz, qui voue une passion aux armes à feu, ndlr) » a balancé l'entraîneur.

En toute logique, la presse turque n'a pas apprécié les déclarations de Broos. Cette dernière ne s'est d'ailleurs pas gênée pour publier des passages de l'entretien. Selon les médias locaux, Broos a été «trop loin» et se serait du même coup rendu indésirable.

Ton opinion