Apple: Il débloque l'iPhone X de sa mère avec Face ID
Actualisé

AppleIl débloque l'iPhone X de sa mère avec Face ID

Un enfant de 10 ans a réussi à tromper le système de reconnaissance faciale du nouveau smartphone de sa mère.

par
man

Tromper le système de reconnaissance faciale Face ID de l'iPhone X est un jeu d'enfant. Du moins pour Ammar Malik, 10 ans. Loin d'être un hacker, ce jeune garçon ne s'est pas servi d'un masque 3D, à l'instar d'une récente démo d'une société vietnamienne. Il s'est uniquement servi de sa ressemblance avec sa mère pour débloquer le smartphone dernier cri de cette dernière.

Ses parents, Attaullah Malik et Sana Sherwani, ont fait cette découverte plus tôt ce mois avant de mettre en ligne une vidéo YouTube de démonstration. On y voit la mère débloquer son smartphone avec le nouveau système biométrique et passer ensuite l'appareil à son fils. Celui-ci est alors capable d'en faire de même avec une facilité étonnante.

«Au début c'était drôle», a raconté le père au site Wired. «Mais après coup, ça ne l'était plus. Ma femme et moi nous nous envoyons tout le temps des textos et il y a des choses que nous ne voulons pas qu'il voie. Ma femme est maintenant obligée d'effacer les messages quand il y a quelque chose qu'elle ne veut pas qu'Ammar voie», déplore-t-il.

Sur conseil du site spécialisé, la mère a enregistré une nouvelle fois son visage. Son fils n'a alors plus pu accéder au contenu du téléphone. Mais après un nouveau paramétrage de sa mère, dans les mêmes conditions de basse luminosité que la première fois, le garçon a de nouveau réussi à débloquer l'appareil à la troisième tentative. Il a même réussi à tromper le système Face ID de l'iPhone X de son père, mais en une seule occasion.

Le problème pourrait s'expliquer par le fait que le système est capable de s'adapter aux changements du visage de l'utilisateur, notamment lorsqu'il saisit le code de sécurité après des tentatives de reconnaissance infructueuses. Or, les parents ont précisé qu'ils n'avaient jamais saisi de code de déverrouillage après des échecs de reconnaissance.

Apple a déjà indiqué que la probabilité d'erreur de Face ID était plus grande avec des jumeaux ou des frères et soeurs très ressemblants ou encore des enfants de moins de 13 ans, dont les caractéristiques faciales ne sont pas complètement développées.

Ton opinion