Foot US: Il demande un million à Gronkowski pour le 87
Publié

Foot USIl demande un million à Gronkowski pour le 87

Jordan Legget a affolé les réseaux sociaux avec sa publication. Mais il a vite précisé que c'était «pour rire»...

par
Sport-Center
Finalement, Rob Gronkowski n'aura pas besoin de passer à la caisse pour conserver son No 87.

Finalement, Rob Gronkowski n'aura pas besoin de passer à la caisse pour conserver son No 87.

AFP

Quel que soit le sport, une star qui change de club a pour habitude de se faire offrir son numéro fétiche dans sa nouvelle équipe. Ainsi, on voit mal Cristiano Ronaldo accepter de jouer avec un autre numéro que le 7 dans le dos, lui qui a été surnommé «CR7» pour son numéro, justement.

Mardi, le monde du football américain a été pris de frénésie lorsqu'on a appris que Rob Gronkowski (30 ans), star des New England Patriots de 2010 à 2019, sortait de sa retraite (prise l'an passé) pour aller rejoindre son vieil ami et ancien coéquipier Tom Brady aux Tampa Bay Buccaneers. Pour tout le monde, il était évidemment acquis que le «tight-end» de 30 ans allait hériter de son fameux No 87 dans sa nouvelle franchise.

C'est alors que Jordan Leggett (25 ans), porteur du No 87 chez les Buccanneers, est entré en jeu. Via les réseaux sociaux, il a demandé un million de dollars à Gronkowski en échange de ce «#87», un post qui a dépassé les 40'000 likes.

Mais comment un joueur exerçant aussi peu d'impact dans le jeu des Buccaneers pouvait-il se permettre d'être aussi gonflé? Leggett s'est empressé de rectifier le tir. Une minute après sa publication, il souhaitait la bienvenue à Gronkowski:

Et dans la minute suivante, Leggett admettait qu'il n'opposerait pas de résistance: «Quand tout sera dit et fait, je devrai probablement payer Gronk pour qu'il prenne mon numéro», a-t-il tweeté.

Il apparaît donc que Gronkowski héritera bien de son No 87 à Tampa. Une nouvelle que les Buccaneers se sont empressés d'officialiser:

Jordan Leggett s'est donc vu attribuer le No 81, pour laisser le 87 à Gronkowski.

Qui sait? S'il avait été moins gourmand, Leggett aurait pu hériter d'un petit cadeau de la part de Gronkowski...

On se rappelle en effet que l'été dernier, à l'occasion du transfert du gardien russe Sergei Bobrovsky des Columbus Blue Jackets aux Florida Panthers, en NHL, l'attaquant de la franchise floridienne Frank Vatrano avait reçu une Rolex et un souper en échange de son No 72.

Encore qu'il faille s'entendre sur le terme de «souper». Car visiblement, il s'agissait d'un cornet MacDo...

Ton opinion